Un apéro qui sort du lot

A cœur de l’hiver, finies les terrasses au soleil jusqu’à plus d’heure, mais pas question pour autant de renoncer à la convivialité d’une soirée entre amis. Il est temps alors de sortir les petits plats dans les grands pour des apéros qui sortent de l’ordinaire. Guide en 3 leçons*.

1.   La finger food
C’est la grande tendance culinaire du moment, puisqu’il s’agit, comme son nom l’indique de, manger avec les doigts. Oubliez les fourchettes ou cuillères (à racler le fond de verrine) ou encore le couteau (pour étaler son fromage sur la tartine). Si le concept est très convivial il n’en demeure pas moins soigné. Car la finger food doit être aussi bonne que jolie. On mise alors sur des présentations originales (les bouchées colorées), et raffinées (comme des mini-tarte, ou quiches). Vous pouvez aussi proposer des soupes froides ou chaudes qui se dégustent au verre. On retrouve aussi beaucoup de brochettes (ou ses variantes) qui peuvent aussi bien-être salées, que sucrées ou les deux ! L’idée est d’épater les papilles et les yeux. 

La bonne idée recette : SUCETTES DE CHEVRE AUX FUGUES ET PAVOT
Ingrédients : 200 g de chèvre frais + 4c. à s. de confiture de figues + 4 c. à s. de graines de p
avot

Avec les doigts, formez des petites boules de chèvre frais. Trempez successivement ans la confiture de figues, puis dans les graines de pavot de manière à bien les enrober. Enfoncez une pique dans chaque boule et mettez-les au frais jusqu’au moment de servir.

2.    Le slunchy
Vous connaissiez le brunch (le petit déjeuner + le déjeuner), place désormais au slunchy (le déjeuner + le diner). L’idée consiste alors à réunir deux repas en un, qui dure aussi longtemps, souvent du milieu de l’après-midi jusqu’en soirée. On picore alors une multitude de plats et mets d’abord sucrés accompagnés d’un thé ou d’un chocolat puis salés. Là, il vaut mieux prévoir plusieurs tournées de dégustations (ne présentez pas tout d’un coup et réservez au frigo). Le slunchy peut être copieux mais n’est pas obligé d’être hypercalorique si vous suivez quelques recommandations :

- optez pour les petites sauces légères à base de fromage blanc, de yaourt ou de fromages frais.
- oubliez le classique pain de mie et tartinez vos préparations (rillettes, guacamole…) sur des rondelles de concombre ou de radis noir.
- misez sur les légumes et les fruits : oubliez les chips et cacahuètes et pensez plutôt vitamines, minéraux et fibres avec par exemple des bâtonnets de légumes, des caviars de légumes (caviar d’artichaut), des brochettes de fruits…

La bonne idée recette : BROCHETTES DE CREVETTES AUX POMMES
Ingrédients : 12 crevettes cuites décortiquées + 1 pomme + le jus de citron + 2 c. à s. d’huile d’olive + 1 c. à c. de curry


Epluchez et épépinez la pomme, coupez-la en 12 cubes. Montez les brochettes avec les crevettes et les cuves de pomme. Dans un saladier, mélangez huile d’olive, le jus de citron et le curry. Salez et poivrez. Déposez les brochettes dans un petit plat et arrosez-les avec la sauce. Laissez mariner au frais pendant 2 heures. Enfournez les brochettes 5 minutes et servez chaud.

3.    L’apéro à thèmes
Comme le diner, l’apéro peut aussi être un bon prétexte pour faire découvrir de nouvelles saveurs. Traditionnellement, on retrouve les fameuses tapas, ces bouchées d’Espagne, généralement à base de charcuterie ou d’omelettes qui se dégustent avec un bon vin. On peut aussi retrouver un apéro italien, asiatique, bio, oriental, ludique, light, gastronomique… Et bien encore. Vous pouvez aussi préparer des plats et les présenter en petits quantités (comme les mezzés libanais) pour les déguster tout au long de la soirée.

La bonne idée recette : MINI-MUFFINS TOMATES-FETA
Ingrédients : 200 g de feta + 4 tomates séchées + 200 g de farine + 10 cl de lait + 1 sachet de levure + 1 pincée de piment d’Espelette + poivre du moulin

Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le poivre et le piment. Incorporez les œufs entiers et le lait, et mélangez bien. Coupez la feta et les tomates séchées en petits dés. Ajoutez-les dans la pâte. Versez la préparation dans les moules et enfournez 10 minutes.

Le saviez-vous ? « Apéritif » vient du latin « aperire » qui signifie ouvrir. Au Moyen Âge déjà on organisait des apéritifs pour « ouvrir » l’appétit avant le repas avec des vins cuits, peu alcoolisés et aromatisés aux herbes et épices aux vertus digestives comme l’anis, la badiane, le fenouil…

 * selon, « Mes petits apéros dinatoires magiques » d’Alix Lefief-Delcourt et Xavier Kreutzer, aux Editions Leduc.s