Télétravail, homeshoring, coworking : comment travailler autrement ?

Quand certains partent à la conquête de l'open space, d'autres le délaissent. Pour plus d'autonomie, pour une meilleure qualité de vie ou pour créer leur boîte, deux tiers des Français n'ont pas choisi la vie de bureau. Zoom sur ces autres formes de boulot.    Télétravail, homeshoring, coworking : comment travailler autrement ?


Si en France le télétravail n’a pas encore le succès escompté, il est pourtant plébiscité par les salariés. Avec des horaires plus souples et un gain de temps conséquent, travailler de chez soi permet de mieux concilier vie pro et vie privée. Plus de productivité, moins de stress et de l’espace libéré : il ne vous reste plus qu’à trouver les arguments pour convaincre votre patron ! Et si votre métier vous le permet, vous pouvez aussi lui proposer du homeshoring : de la  délocalisation à domicile, en contrat de travail salarié, de travailleur indépendant ou de portage salarial.


Le travail collaboratif

Depuis quelques années, un nouveau concept explose dans le monde des travailleurs nomades : le coworking. Le principe ? Des bureaux ou des espaces à partager pour ne plus être seul devant son clavier et en profiter pour réseauter. Et avec la tendance « co », vous pourrez aussi partager votre déjeuner en colunching ou prendre un cours auprès d’un entrepreneur. Mais avant de vous lancer, pensez à vérifier que ce mode d’emploi est vraiment fait pour vous !

 

 

La multi activité

De plus en plus d’actifs cumulent les emplois, soit parce qu’ils travaillent à temps partiel –17% des salariés-, sont intérimaires, ou n’ont simplement pas voulu choisir entre plusieurs métiers. Ceux-là, les slasheurs, ont réussi à trouver leur rythme de travail en  cumulant parfois plus de quatre emplois !

 


Créer sa boite et devenir indépendant

Créer sa boîte, être indépendant : une multitude de formules permettent aujourd’hui de passer en douceur du salariat à l’entreprenariat. Du congé pour aider la création, au statut d’auto-entrepreneur en passant par les incubateurs et les pépinières d’entreprises, chacune de (...) Lire la suite de l'article sur terrafemina.com

Co-working : Et si on partageait notre bureau ?
Forces et faiblesses du statut d'auto-entrepreneur
Avez-vous trouvé votre rythme de travail ?
Les réseaux féminins, une aide à la création d’entreprise ?

2012 : les in & out de la vie de bureau