Le marteau-piqueur

 










                                                                                            







                              

La position du marteau-piqueur a ceci d’excitant qu’elle est celle qui contrarie le plus l’angle naturel du pénis lors de la pénétration, provoquant des sensations très différentes. Pour réaliser cette position acrobatique, la femme doit d’abord se placer dans la position dite de la chandelle. Autrement dit, elle s’allonge avant de remonter le bassin jusqu’à ne plus prendre appui que sur le haut de son dos et ses bras, alors que ses mains maintiennent ses reins pour la tenir en équilibre. L’homme se met alors debout à califourchon entre ses cuisses. Pour aider sa femme à garder l’équilibre, il maintient la jambe qui se trouve devant lui. Pour la pénétrer, il doit fléchir légèrement les genoux. Eh oui, les efforts doivent quand même venir des deux côtés !

L’avantage pour l’homme est qu’il profite pleinement d’une vue inhabituelle sur le corps de son amante. Au niveau des sensations, l’angle inhabituel de la pénétration permet des frottements beaucoup plus intenses que pour d’autres positions, pour l’homme comme pour la femme. Toutefois, comme pour toutes les positions acrobatiques, celle-ci ne peut être tenue bien longtemps. Même si la femme est soutenue, son corps fatigue rapidement dans une telle tenue, sauf pour les sportives entraînées, qui ne constituent pas la majorité de la population. Le marteau-piqueur est à tester quand même, juste pour quelques minutes, pour les sensations intenses que cela procure aux deux partenaires.

La tendresse est toutefois à proscrire pour cette position, comme pour la plupart des positions acrobatiques. Rien que quand on entend le nom du marteau-piqueur, le dernier mot qui nous vient à l’esprit est « tendresse », il faut bien le dire. Une position idéale donc pour les ébats sauvages, histoire de changer un peu la routine des deux amants. Attention toutefois, l’homme devrait éviter de marcher sur les cheveux de sa compagne. La tendresse n’est pas de mise, mais la brutalité non plus !

Questions de Yahoo Pour Elles

Rencontres