Reconversion professionnelle : tester un nouveau métier avant de se décider

Il y a quelques mois, Adeline a eu envie de changer de métier. Mais avant de tout plaquer, la jeune salariée a décidé de confronter sa vocation à la réalité et d'essayer le job qui la passionnait. Une immersion de trois jours dans une résidence de migrants, où nous l'avons suivie dans ses premiers pas d'apprentie « animatrice socioculturelle » appliquée et impliquée.Reconversion professionnelle : tester un nouveau métier avant de se décider


C’est dans une rue biscornue du XIIIe arrondissement de Paris qu’Adeline, petite brune de 32 ans aux lunettes rectangulaires, a rendez-vous. Cette jeune femme, agent de réservation chez un loueur de véhicule, a décidé de passer trois jours ici, dans un foyer de migrants. Un bâtiment où vivent plus de 300 hommes maliens et sénégalais qui ont décidé de quitter leur village pour venir travailler en France. Dans leurs difficultés du quotidien, le plus souvent administratives et de santé, une personne les conseille, les aide, les accompagne : Julie, l’intervenante d’action sociale. Au bout du long couloir de l’entrée où les résidents récupèrent leur courrier dans les boîtes rouges, se trouve son bureau. Une petite pièce aux murs crème et bleu, éclairée au néon et dont l’une des vitres donne sur le couloir, rendant ainsi la jeune femme disponible à tous ceux qui la croisent. C’est ici qu’Adeline va découvrir les bases de son futur métier.

Lassée par un job « confortable » qui ne lui ressemble plus, la jeune femme a décidé de reprendre ses études pour devenir animatrice socioculturelle, une profession en tout point semblable, ou presque, à celle de Julie. Mais avant de se lancer, Adeline avait « besoin d’une confirmation ». Elle a alors fait appel à une agence d’immersion (1), un organisme qui propose à qui le souhaite de tester l’emploi rêvé avant de s’engager. « Au service client, j’ai toujours été en contact avec des gens mécontents, raconte-t-elle. Aujourd’hui, j’aimerais porter assistance à des personnes qui en ont besoin, j’aimerais me sentir utile. » Après un bilan de compétence réussi, elle (...)

Lire la suite de l'article sur terrafemina.com

Reconversion : et si vous testiez votre nouveau job ?
5 clés pour changer de job sans se tromper
Plus de la moitié des salariés aimeraient changer de métier