Pourquoi dépenser de l’argent rend-il heureux ?

Pourquoi dépenser de l’argent rend-il heureux ?

L’argent ne fait pas le bonheur, vous connaissez l’adage. Mais l’amasser et le dépenser sont deux choses différentes…

Selon une étude menée par les chercheurs de l’Université de San Francisco, le bénéfice moral lorsque l’on dépense notre argent comme on le désire est important. En effet, les achats qui nous font « plaisir » procureraient une véritable sensation de bien-être. Ainsi, sur les 214 personnes interrogées dans le cadre de l’étude, les chercheurs ont constaté que des expériences d’achat plus « personnelles », comme s’offrir une place de concert ou des vacances, permettaient aux gens de se sentir plus épanouis et heureux.

A contrario, les individus qui ont réalisé des achats pour impressionner autrui ou pour répondre à une obligation de le faire n’ont pas du tout trouvé le même apaisement et ont moins bien vécu cette démarche.

« Je suis sorti avec une fille l’année dernière, elle était très portée sur le bling bling » confie Laurent, jeune cadre dans la finance. « J’ai toujours eu des besoins relativement simples, mais je ressentais la nécessité d’impressionner cette fille… Alors je n’ai pas cessé d’acheter des choses dont je n’avais pas besoin, juste pour voir ses yeux briller » confie le garçon. Pourtant, Laurent ne tire aucune satisfaction de tous les biens qu’il amasse, et lorsque la belle décide finalement de le quitter, Laurent fait le choix de se débarrasser de tous ces objets : « Je me sentais crouler sous des montagnes de choses inutiles. Il fallait que je désencombre ma vie. J’y ai perdu de l’argent, je n’étais pas plus heureux. C’était une façon d’acheter l’amour de cette fille, et d’ailleurs ça n’a pas tenu ».

Pour Coraline, l’argent ne doit avoir qu’une fonction : améliorer la vie. « Pas besoin d’être dans la consommation permanente » rassure la jeune femme, « mais il faut savoir se faire plaisir ». Hôtesse d’accueil dans une grande entreprise, Coraline gagne sa vie modestement. Pourtant, elle n’hésite pas plus de cinq secondes quand il est question de s’accorder un bon moment : « Je vais me faire masser, je me fais faire les ongles chaque semaine, je vais au cinéma. Tout est une question de priorité. Je travaille dur, alors l’argent que j’ai je ne l’ai pas volé, je m’en sers pour faire plaisir aux gens que j’aime et pour passer de bons moments ». Même lors des fins de mois difficiles Coraline essaie de garder ses habitudes : « Ce qui me rend heureuse, ce n’est pas d’avoir de l’argent, c’est de dépenser celui que j’ai comme j’en ai envie, pour me sentir bien dans mes baskets et dans ma tête. L’argent ça va et ça vient ».

L’argent ne fait pas le bonheur, non, c’est certain. Mais on peut choisir le fait qu’il puisse y contribuer un peu. Après tout, répondons à ce proverbe par un autre proverbe : Où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir…

Rafaële Réal © Pampa Presse

Rencontres