Pourquoi choisir le coworking ?

Le coworking, vous y pensez, mais vous n'osez pas vous lancer ? Pour vous aider, Terrafemina dresse la liste des bonnes questions à se poser, avec l'aide de Nathanaël Sorin-Richez, responsable de La Cantine, espace dédié au coworking, et d'Isabelle Méténier, psychosociologue et coach.          Pourquoi choisir le coworking ?

 

Bureau partagé ou espace dédié ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour coworker : les espaces « dédiés » comme à La Cantine, pionnier en France, ou la location d’un bureau partagé.
Dans le premier cas, vous pouvez venir travailler simplement quelques heures, une journée ou plusieurs mois. Dans ces lieux, des événements sont régulièrement organisés comme les « Bar-camp », des « non-conférences » qui permettent d’avoir un retour, une recommandation ou un avis sur son projet. Et avec le « coworking visa », vous pouvez vous rendre dans un lieu affilié en cas de déplacement, partout dans le monde. Pour La Cantine, comptez environ 10€ la journée et 250€ le mois.
Dans le deuxième cas, vous choisissez de louer un bureau dans un centre d’affaires, un télécentre, dans une PME ou même entre amis ! Plusieurs plates-formes recensent aujourd’hui tous ces lieux de travail disponibles. (Voir : où trouver mon bureau ?)

Quel état d’esprit ?

Intégrer un espace de coworking, ce n’est pas seulement louer un bureau, c’est aussi s’engager dans une démarche collaborative. « On ne partage pas qu’un lieu, mais aussi un savoir, un réseau, insiste Nathanaël Sorin-Richez, responsable de La Cantine. C’est un véritable espace de sociabilité, une véritable communauté que l’on rejoint. » Au quotidien, c’est donc aussi un soutien pour se sentir moins isolé.
« Et si les personnes extraverties se sentiront mieux dans ces lieux, note Isabelle Méténier*, je conseille aussi aux personnes plus introverties de se rendre dans un espace dédié au coworking même si c’est simplement de temps en temps pour une journée ou une matinée… » Chacun peut donc se retrouver dans ce mode de travail : « Mais (...)

Lire la suite de l'article sur terrafemina.com

Coworking : les travailleurs nomades sont chouchoutés
Coworking : 3 questions à Nicole Turbé-Suetens
Le boom du coworking : et si on partageait notre bureau ?