Les pères sexistes nuisent à la réussite professionnelle de leur fille

Plus les hommes acceptent de partager les tâches ménagères, plus leurs filles réussissent leur vie professionnelle, selon les conclusions d'une étude de l'université de la Colombie-Britannique au Canada. Les garçons seraient, selon les chercheurs, nettement moins sensibles aux stéréotypes sexistes.Les pères sexistes nuisent à la réussite professionnelle de leur fille


Les comportements sexistes des pères auraient des répercussions négatives sur la vie professionnelle future de leurs filles, selon une étude canadienne réalisée par les chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique et relayée par le HuffingtonPost. Ainsi, en interrogeant les parents de 196 petits garçons et 167 petites filles, les chercheurs ont conclu que plus les hommes étaient enclins à partager les tâches ménagères, plus leurs filles seraient ambitieuses et réussiraient leur vie professionnelle.

Et ce comportement aurait des répercutions dès l’enfance : « Les papas qui ne sont pas sexistes ont des filles qui ont autant plus tendance à jouer avec des Transformers qu’avec des poupées Barbie », explique Toni Schmader, psychologue à l’université de Colombie-Britannique. En revanche selon les auteurs de l’étude, l’attitude de la maman aurait moins de poids que celle du papa dans les futurs choix professionnels de leur fille. Et les petits garçons, quant à eux, seraient apparemment moins influencés par ce comportement.

Retrouvez cet article sur terrafemina.com

Sexisme et violence : tout commence à l'école
Sexisme : le machomètre de l’année 2012 - Votez !
La coolitude du hipster sexisme rend-elle les ados machos ?
Rébellion contre le sexisme ambiant à l'Assemblée et au Sénat