Mon enfant est turbulent et casse-cou : quelles activités pour lui ?

Votre petit n’est pas un calme ni du genre à rester des heures tranquillement assis avec un livre. Avec lui, il faut que ça bouge, que ça déménage, et il semble n’avoir peur de rien ! Voici des idées d’activités qui pourront lui correspondre et l’aider à canaliser son énergie.

Vous avez dit casse-cou ?


Il court partout, se jette sur le canapé, saute sur le lit, n’arrête jamais, crie, agite les bras dans tous les sens ? On peut dire qu’il a de l’énergie à revendre ! Mais attention, car, comme nous l’explique Marie Ouaki, psychologue clinicienne spécialiste des questions familiales, « il faut distinguer, avoir beaucoup d’énergie et s’opposer. Car derrière des comportements d’opposition répétés voire systématisés, il y a souvent un mal-être. Par conséquent, une activité proposée à un enfant dans l’opposition le défoulera probablement mais ne résoudra pas forcément la problématique de fond ».
Observez donc votre enfant, ça vous donnera une bonne indication sur son caractère. Il est agité, turbulent, tape ou se dispute facilement ? Ou bien, il est infatigable et sauter du haut d’un mur qui fait trois fois sa taille ne l’effraie pas plus que ça (en revanche, vous si !) ?
Si votre enfant est tout simplement un vrai casse-cou, c’est-à-dire qu’il n’a pas conscience du danger, vous pouvez lui proposer une activité qui va l’aider à gérer son énergie en douceur.

Quelles activités pour mon enfant ?

Ainsi, un enfant casse-cou «évalue moins bien le danger ». Pour Marie ouaki, « il existe des activités pour mieux apprivoiser son corps et ses limites, le sport par exemple permet d’apprendre à contrôler ses mouvements en intégrant des règles. »

L’escalade : à première vue, ce n’est pas le sport que vous proposeriez à votre enfant casse-cou ? Pourtant, l’escalade est un sport idéal pour apprendre à contrôler ses mouvements. Car le danger est réel et les règles de l’escalade sont strictes. Cette activité bien encadrée responsabilise votre enfant, il prend conscience du danger et, surtout, il apprend à le maîtriser !

Les sports de glisse : le surf, le ski, le snowboard par exemple. Ces sports ont l’avantage de confronter votre petit casse-cou aux éléments. La mer, la montagne, ce n’est pas sans danger et on ne peut pas être turbulent sur une planche de surf ! Pourtant, le défoulement est complet, et cela devrait le ravir. Il est important que, pour commencer ces activités, votre enfant soit bien encadré, qu’il prenne des leçons avec un moniteur, au cours desquelles on lui apprendra ce à quoi il se confronte et quels sont les gestes à faire ou ne pas faire.

Les activités d’équilibre : et donc principalement les activités de cirque : le trapèze, les boules, le fil… Votre bambin apprendra vite qu’il ne faut pas se laisser distraire… Car ce qui paraît « presque » simple vu des gradins est un art bien compliqué. Les activités du cirque demandent une grande maîtrise de soi et un grand effort de concentration. Tout à fait ce qu’il faut à votre loustic !

La musique : peu importe que ce soit pour taper sur une batterie, jouer de la guitare, du piano ou du violoncelle. La musique, c’est avant tout une activité qui demande rigueur, discipline, exercice et concentration. Ce qui n’empêche évidemment pas de s’amuser ! Pour un petit turbulent comme le vôtre, la musique peut devenir un joli défouloir, une autre façon de s’exprimer.


Pas facile de suivre le rythme de votre bambin, mais vous êtes heureuse qu’il soit si plein de vie et curieux de tout ! Sports de glisse, d’équilibre, musique ou encore escalade, il trouvera à coup sûr son bonheur parmi ces activités pour canaliser tranquillement son énergie débordante. Mais laissons le mot de la fin à notre psychologue : « C’est en l’expérimentant que votre enfant sentira si une activité lui correspond ou non ! »