Kate Middleton raillée dans une vidéo pour promouvoir les taxis pandas

Kate Middleton raillée dans une vidéo pour promouvoir les taxis pandas

Colère chez les fans de la jolie Kate Middleton ! Une campagne de l’Office de tourisme chinois de Chengdu pour promouvoir  ses fameux taxis panda s’en prend allègrement à celle qui a fait fondre le cœur de millions de britanniques.

C’est une Kate Middleton snob et hystérique qui est dépeinte dans cette courte vidéo de deux minutes. Le sosie de la duchesse de Cambridge y partage l’affiche avec celui du Prince William et de la Reine Elisabeth II, multipliant des répliques assassines bien loin de l’image lisse et élégante de la Kate que tous les médias ne cessent de relayer. « Je ne comprends pas pourquoi nous ne prenons pas la limousine royale » s’impatiente cette princesse en toc sous son parapluie arc-en-ciel, « Je ne me suis pas mariée avec un prince pour avoir à attendre un taxi ! ».

Conçue pour promouvoir une flotte de taxis pandas qui circuleront à Londres pendant les Jeux Olympiques, la campagne risque d’échauffer les esprits britanniques, très susceptibles dès qu’on s’attaque aux membres de la famille royale. Les séquences s’enchaînent sur le même ton agressif, brossant le personnage de Kate Middleton comme une croqueuse de diamants qui ne mérite ni son rang, ni son argent, et son sosie de matérialiser une couche de mépris supplémentaire en lâchant un « Le petit peuple veut croire qu’il peut être comme nous, et qu’il leur suffit de travailler dur pour ça ».

Une princesse de cœur

Depuis son arrivée au sein de la famille royale, la campagne de charme de la jeune épouse de l’enfant chéri de la couronne a porté ses fruits. En effet, Kate Middleton n’a cessé d’être louée pour sa gentillesse et ses nombreuses actions en faveur des populations en difficulté. L’histoire d’amour qu’elle partage avec le Prince William, digne des contes de fées, n’en finit plus de faire frémir le cœur des britanniques. Une histoire presque salie par les propos prêtés à Kate dans cette publicité, qui vont jusqu’à lui faire dire qu’elle n’était même pas vraiment intéressée par le Prince William mais davantage par sa couronne…

Si la publicité fait scandale et attire les foudres des commentateurs britanniques (elle est décrite comme « douloureuse » et « honteuse » par les principaux médias), reste néanmoins que l’Office de Tourisme de Chengdu a réussi son pari en faisant le buzz… Mais un buzz aussi négatif ne risque-t-il pas de se retourner contre les taxis panda que la campagne visait à promouvoir ? Affaire à suivre…