Karl Lagerfeld allume Pippa Middleton

« Pippa Middleton ne devrait montrer que son dos », estime Karl Lagerfeld, qui trouve la petite sœur de Kate assez peu à son goût. Une attaque qui n’est que le dernier ersatz d’une longue liste des sorties médiatiques dont le couturier s’est fait le spécialiste.

Une nouvelle victime vient de tomber sous les coups de Karl Lagerfeld. Jamais avare d’une sortie assassine, le couturier a cette fois jeté son dévolu sur Kate et Pippa Middleton. Si la duchesse de Cambridge trouve grâce à ses yeux (« J’aime ce genre de femmes. J’aime les beautés romantiques »), il n’en va pas de même pour sa cadette. « Sa sœur lutte, estime-t-il. Je n’aime pas la tête de sa sœur. Elle ne devrait montrer que son dos », a-t-il déclaré. Lors du mariage de Kate et William, il s’était également fendu d’un commentaire plus que discutable à l’égard de Grace van Cutsem, la filleule du prince.

Image de marque

L’avantage, avec Karl Lagerfeld, c’est qu’il ne laisse jamais les amateurs de provocation sur leur faim. Sans concession, le couturier l’est assurément, au risque de faire grincer des dents. Avec le temps, il a même fait de son franc-parler un véritable fond de commerce, et ses saillies sont devenues aussi connues que ses lunettes fumées ou ses cols démesurés : un élément à part entière de la personnalité quasi mystique et sans âge qu’il s’est créée.

Pippa est la dernière d’une longue liste pour ce sniper hors pair. Récemment, il estimait ainsi qu’Angela Merkel avait « sans doute des efforts à faire, côté look », ou encore que la chanteuse Adèle était « un peu trop grosse, mais [qu’elle avait] un joli visage et une voix divine ». Des propos qui lui avaient valu un recadrage de la part de Beth Ditto, qui avait ironisé sur les propres problèmes de poids du couturier. Un peu plus tôt, c’est Eva Joly qui s’était trouvée en première ligne. Lors de la campagne présidentielle, le couturier avait estimé que la candidate, d’origine norvégienne, était « une insulte à la langue française ».

Ne jamais se justifier

Excessif et controversé, voilà sans doute les plus belles lettres de noblesse d’un couturier plus connu aujourd’hui pour ses sorties médiatiques que pour ses collections. Comme un pied de nez, la pièce maîtresse de sa propre marque, Karl, n’est autre qu’un T-shirt reprenant quelques-unes de ses citations les plus célèbres. Une nouvelle façon d’exister médiatiquement pour un homme qui estime que son plus grand luxe est de n’avoir à se justifier auprès de personne.

Parfaitement au fait des codes du web, Karl Lagerfeld dispose aujourd’hui d’une véritable communauté de fans, qui compilent ses plus belles sorties sur la toile. Petit florilège :

Karl et l’argent

« Est-ce que je sais combien j’ai sur mon compte bancaire? Mais c’est une question de pauvre, ça! »

« L’iPod est une idée de génie. J’en ai 300. »

Karl et les femmes

« Personne ne veut voir des femmes rondes sur les podiums. »

« J’aime les lesbiennes qui ont des enfants, mais je suis contre le fait que des hommes gais adoptent parce que les enfants ont besoin d’une mère. Ma mère disait que les hommes n’étaient pas importants. C’est possible d’avoir un enfant sans père, disait-elle. Ça m’a sans doute influencé. Ça doit être horrible de ne pas avoir de mère. Je n’aime pas l’idée de deux pères. Les femmes sont meilleures que les hommes pour élever des enfants. Je suis désolé, mais c’est ce que je pense. »

« Si j’étais une femme russe, je serais lesbienne. Les hommes russes sont vraiment trop laids. »

Karl et la mode

« Les pantalons de jogging sont un signe de défaite. Vous avez perdu le contrôle de votre vie, donc vous sortez en jogging. »

« Je suis une sorte de nymphomane de la mode qui n’atteint jamais l’orgasme. »

« Je me souviens d’une créatrice qui disait que ses robes n’étaient portées que par des femmes intelligentes. Évidemment, elle a fait faillite. »

Karl et le reste du monde

« Je n’aime pas qu’on massacre les animaux, mais je n’aime pas non plus qu’on massacre les êtres humains, et apparemment, c’est plutôt populaire dans le monde. »

« Je déteste avoir des conversations intellectuelles, seule ma propre opinion m’intéresse. »

« Je veux bien être gentil mais je ne veux pas que ça se voie. »

Plus de citations en vidéo

Questions de Yahoo Pour Elles