Journées du patrimoine : les start-up aussi font portes-ouvertes

Et si ce week-end vous visitiez Leetchi ou AirBnB ? Pour les journées du patrimoine, 30 entreprises innovantes ont décidé d'ouvrir leurs portes, histoire de donner un coup de projecteur sur le patrimoine économique de demain. Mais attention, pour découvrir les start-up de l'intérieur, c'est seulement vendredi et samedi.Journées du patrimoine : les start-up aussi font portes-ouvertes


Atelier de partage de compétences, apéro débat, visite de locaux… Cette année, les Journées du patrimoine seront placées sous le signe de l’entrepreneuriat, de l’innovation et de l’économie numérique. « Ce qui m'a poussé à créer cet événement, c'est l'envie de montrer ce que le mot entreprendre veut réellement dire. Que le grand public se rende compte de ce qu'il y a derrière un site : une équipe, une idée, des années de travail, des rêves, des challenges, des doutes... Plein de métiers différents aussi », raconte Marc-Arthur Gauthet, le créateur de Cup of teach, qui a eu l’idée de cette journée avec OuiShare et La Mutinerie.

Plus de trente entreprises parisiennes ont été séduites par l’idée et près de 1 000 participants sont déjà inscrits aux ateliers pour cette première édition. Une façon de valoriser les créateurs d’entreprise, comme ils le sont trop peu, selon le jeune entrepreneur : « Pour moi, c'est incroyable de devoir payer 1 000 euros de démarches légales juste pour créer sa boite. Les loyers sont excessifs, les structures d'accompagnement rares et sélectives. Or, il faut bien se rendre compte qu'à chaque emploi correspond un entrepreneur qui un jour s'est dit "Je vais créer cette entreprise". » Une réflexion que d’autres se feront peut-être ce week-end après la visite de ces start-up innovantes…

Inscription obligatoire sur www.patrimoine-start-up.com. Parmi les start-up participantes, on retrouvera : Leetchi, BlaBlaCar, My little Paris, Kisskissbankbank, Airbnb, faberNovel, MinuteBuzz, Jimmy Fairly, e-loue, Faguo, Finance tes études, eWorky, Deways, l’incubateur ESCP, le Petit Ballon, (...)

Lire la suite de l'article sur terrafemina.com

Salon des entrepreneurs : les femmes veulent créer leur boîte
Expo : Les entrepreneuses se racontent en photo
Le coworking est-il fait pour vous ?