« Génération CV » : le CDI ou la quête du Graal

Dans « Génération CV », Jonathan Curiel raconte les tribulations de Clément Vialla, un jeune diplômé en recherche d'emploi. Entre surenchère des diplômes, angoisse du chômage et pression parentale, c'est sa propre expérience qu'il dépeint avec beaucoup d'humour. Interview.   « Génération CV » : le CDI ou la quête du Graal

 

Terrafemina : Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ?

Jonathan Curiel : En 2007, j’avais 26 ans, et je cherchais du boulot. J’étais diplômé de l’ESSEC et titulaire d’un master en économie, mais je ne savais pas encore où je voulais travailler. J’ai dû passer entre vingt et trente entretiens en six ou sept mois dans des secteurs aussi différents que la banque, le journalisme ou le conseil. Pendant cette période, j’avais toujours un petit calepin sur moi où je notais des saynètes, des personnages… J’avais envie de décrire ces ambiances, de raconter les entrailles de la recherche d’emploi. Ce livre, c’est 80% d’expériences personnelles. Le reste est un peu édulcoré pour rendre le tout plus drôle, plus agréable à lire. Mais même si je grossis parfois le trait, ça reste une expérience vécue où chacun peut se reconnaître.

Tf. : Qu’est-ce que la génération CV ?

J.C : La génération CV, c’est le contraire de ce que l'on appelle la génération Y. Ce sont des jeunes qui n’ont pas envie de changer de boulot, de cumuler les activités ou les CDD. Au contraire, pour eux, le CDI est un idéal. Ils ont envie de se sécuriser et de pouvoir envisager leur avenir. Parmi eux, il y aussi ceux que j’appelle les « Glandignés ». Des jeunes qui cherchent du travail, qui ne sont pas des rebelles, qui sont motivés mais qui cherchent du boulot seuls chez eux en pantoufles. Car, ce que j’ai voulu montrer dans ce livre, c’est aussi que pendant cette période, on évolue linéairement. Plus les portes se referment, plus la motivation baisse, et moins l’on est dynamique et conquérant.

Tf. : Quels  conseils donneriez-vous pour réussir un entretien ?

J.C : Il faut rassurer les recruteurs qui ont (...)

Lire la suite de l'article sur terrafemina.com

Job dating : comment assurer ?
L'entretien d'embauche en 6 conseils
Les faux-pas fatals de la recherche d'emploi 2.0