Les femmes administrateurs créent leur propre fédération

Cinq associations de femmes exerçant des responsabilités dans les métiers du chiffre, du droit ainsi que dans le secteur public ont lancé mardi la Fédération Femmes Administrateurs. Une fédération dont l'objectif est d'accompagner l'impulsion donnée par les pouvoirs publics et de mettre en place une nouvelle gouvernance à travers les quotas institués par la loi Zimmermann.   Les femmes administrateurs créent leur propre fédération


Au 1er juillet 2017, les femmes devront représenter 40% des conseils d’administration. Tel est l’objectif fixé par la loi Zimmermann du 27 janvier 2011. « Il faut maintenant la faire vivre » a souhaité la députée Marie-Jo Zimmermann, auteure de cette loi. Et c’est dans cet objectif qu’a été lancée mardi à Paris la Fédération Femmes Administrateurs par cinq associations de femmes (1).

La fédération aura en effet pour objectif d’assurer la mise à niveau de la représentation des femmes au sein des conseils d’administration et de surveillance. « Des quotas qui devraient être étendus à toutes les organisations professionnelles et institutions représentatives » a expliqué Agnès Bricard, présidente du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables (CSOEC) et principale initiatrice du projet.

La constitution de cette plate-forme « de femmes compétentes, porteuses des qualités éthiques et déontologiques essentielles à une bonne gouvernance » apporte ainsi une réponse aux interrogations de certains dirigeants d’entreprises « quant à l’existence d’un vivier de femmes ayant les compétences et l’expérience nécessaires pour exercer les fonctions d’administrateur » écrit ainsi le communiqué.

Par ailleurs, deux observatoires, Ethics & Boards et l’Observatoire de la Parité (ESC Dijon), mesureront et diffuseront les résultats de l’action de la fédération. Car, si la mise en place de quotas a été initiée en Norvège, avant d’être appliquée en France, elle est aussi actuellement à l’étude au niveau de la Commission européenne pour être appliquée aux pays membres.

(1) Les cinq associations (...)

Lire la suite de l'article sur terrafemina.com

Marie-Jo Zimmermann : son combat pour la parité
Parité professionnelle : qu'en pensent les intéressées ?
La loi sur la parité dans les CA adoptée par le Sénat
La parité hommes-femmes dans les CA : une bonne idée ?
J-F Copé se réjouit de « faire péter le plafond de verre »