Une femme brûlée sur tout le crâne suite à une décoloration

Annick Savaglio avait l'habitude de se rendre chaque mois chez son coiffeur pour se faire décolorer les racines. Jusqu'au 26 février 2009, jour où la mère de famille de 44 ans est victime d'un accident : ce jour-là, sa coiffeuse lui propose une nouvelle méthode de décoloration. Résultat : Annick Savaglio a une partie du cràne brûlée au premier degré.

Cette affaire est révélée par Le Parisien de ce lundi. Selon le quotidien, le coiffeur de La Roche-sur -Foron, une petite cité médiévale de Haute-Savoie, a été condamné le 27 avril dernier par le tribunal de Bonneville à verser près de 13000 E de dommages et intérêts à sa cliente suite à ce drame.

" Ma tête fumait comme un gàteau qui sort du four "

La coiffeuse " m'a appliqué le produit décolorant et m'a enveloppé la tête avec du papier aluminium. Ce casque d'aluminium a agi comme un effet de serre. Au bout de cinq minutes, j'ai ressenti une brûlure intense sur tout le cràne ", se souvient Annick Savaglio. " La coiffeuse s'est précipitée pour m'arracher le papier d'aluminium. Ma tête fumait comme un gàteau qui sort du four. La plupart de mes cheveux sont partis avec l'aluminium ", ajoute-t-elle au Parisien. Brûlée au premier degré sur la majeure partie du cràne, Annick Savaglio, serveuse dans un bar-restaurant, est dès lors contrainte de porter une perruque. Mais le traitement qu'elle doit prendre pour soigner son cuir chevelu l'oblige à enlever son postiche. " J'ai subi des railleries. On m'a traitée de tête de piaf, de Kojak. (...) J'ai dû prendre des antidépresseurs. Je ne dormais plus la nuit ", poursuit-elle dans Le Parisien.

Un médecin expert nommé par le juge

La mère de famille est alors contrainte de saisir la justice car le patron du salon de coiffure ne veut pas reconnaître sa responsabilité. Son combat durera trois ans. " Les brûlures sur tout le cuir chevelu sont en relation (...) Lire la suite sur elle.fr

Sarra 'Na , la coiffeuse des stars
Hollywood : la coiffeuse des stars escroquait ses clients
Un salon de beauté pour les femmes précaires
" Les gommages pour le cuir chevelu, c'est vraiment bien ? " Chloé