Et si votre passé sexuel posait problème dans votre couple ?

Et si votre passé sexuel posait problème dans votre couple ?

Combien de partenaires avez-vous eus au cours de votre vie sexuelle ? Si cette question peut en faire rougir certaines, des chercheurs ont bravé les tabous pour trouver le chiffre magique.

Récemment, une biographie du chanteur superstar Mike Jagger nous révélait ses quelques 4000 conquêtes. Un constat que beaucoup n’auraient pas accepté d’après le site de rencontres SeekingArrangement. En effet, le site a mené une grande enquête auprès de ses abonnés. L’objectif : déterminer le nombre de partenaires que les gens jugent « acceptables » pour le passé sexuel de leur moitié.

Dix amants. C’est ce qui ressort des témoignages. Ni trop, ni pas assez. 42 % des hommes estiment que c’est un bon chiffre, 42% d’entre eux préféreraient une femme avec moins d’expériences. Seulement 3% sont ouverts à l’idée que leur dulcinée ait connu les joies du sexe avec plus de 30 partenaires…

Mais ce qui ne se dit pas ne peut pas faire de mal. Ainsi, 30% des hommes souhaitent connaître le passé sexuel de leur chérie, quand 70% préfèrent ne rien savoir du tout !

En revanche, les femmes tolèrent plus facilement un nombre élevé de partenaires pour leur homme, elles sont près de 50 % à se satisfaire de plus de 10 partenaires dans son passé sexuel.

« Cela en dit long sur la perception que les hommes ont de la sexualité des femmes » nous dit Nicole, thérapeute, « Il y a toujours cette dissociation entre la femme/épouse qu’on voudrait virginale et la femme/amante qu’on juge et qu’on maltraite. C’est l’éternel conflit entre les figures de la mère et de la putain ». Mais pourquoi est-ce important ? « C’est du domaine de la compétition. En couchant avec une personne, on se mesure à ses autres partenaires. Les hommes aiment être performants sexuellement, c’est une question d’égo. Plus une femme a eu de partenaires, plus le défi à relever semble grand. Cela peut faire tourner la tête de certains hommes moins confiants, et les faire reculer… Dans ce cas, le problème ce n’est ni la femme, ni son passé, c’est à l’homme de se remettre en question et de réfléchir à ce problème d’égo ».

Selon les chiffres de l’institut Kinsey, le nombre de partenaires s’élève à sept pour les hommes dans la tranche d’âge 30/44 ans, et à quatre pour les femmes du même âge. En France pourtant, en 1989, la moyenne du nombre de partenaires était de 7 partenaires sexuels, homme et femme confondus.En 2002, cette moyenne était montée à 9, avant de grimper à 12 partenaires en 2010. « Les moeurs se libèrent » nous dit la thérapeute « Et puis il ne faut pas oublier le rôle que joue une certaine misère sociale dans la sexualité des gens. La sexualité aujourd’hui n’est pas forcément une sexualité heureuse, elle comble souvent un certain malaise, notamment depuis l’arrivée d’internet et des sites de rencontres ».

Questions de Yahoo Pour Elles

Rencontres