Entreprise : des stéréotypes bien ancrés sur les femmes et les hommes

Les hommes, des leaders doués pour l'action et les femmes des assistantes dotées d'un sens du détail… Un cliché qui serait toujours en vigueur dans les entreprises selon une étude publiée hier par l'association IMS-Entreprendre pour la Cité.   Entreprise : des stéréotypes bien ancrés sur les femmes et les hommes


Les idées reçues sont tenaces. 44% des managers hommes et 51% des managers femmes estiment que chaque genre à des compétences professionnelles différentes, selon l’enquête IMS-Entreprendre pour la Cité réalisée auprès de 1 200 salariés de neuf entreprises, en France. Les hommes seraient donc doués pour l’action, la négociation, et dotés de leadership tandis que les femmes auraient le sens du détail, et seraient davantage dans l’écoute et l’empathie… Une différence expliquée par 29% des managers par les gènes et par 68,3 % d’entre eux par l'environnement.

Des stéréotypes qui seraient lourds de conséquence et qui provoqueraient « des difficultés pour les femmes à être identifiées comme leaders et à se projeter sur des postes à haute responsabilité, mais également, pour les hommes, une tendance à négliger la candidature de femmes à ces postes », selon l’auteur de l’étude et docteur en psychologie, Patrick Scharnitzky. Et si 57, 5% des femmes pensent que leurs supérieurs hiérarchiques favorisent les hommes pour les postes à hautes responsabilités, l’étude montre aussi que les hommes ont plutôt une bonne opinion des femmes en entreprise… surtout si elles restent à des niveaux hiérarchiques inférieurs.

Le plafond de verre ne serait donc pas prêt d’exploser. Et, l’expliquer provoque là encore un consensus entre les sexes : les femmes seraient moins attirées par le pouvoir que les hommes, estiment plus du tiers des hommes et pratiquement la moitié des femmes. Cependant, une seconde raison revient quasi systématiquement ensuite : l’existence de contraintes familiales.

Malgré ces clichés, une lueur d’espoir apparaît tout de même dans l’étude : « Ces représentations sont archaïques, mais la bonne nouvelle, c'est (...)

Lire la suite de l'article sur terrafemina.com

Égalité femme-homme : un facteur de « bien-être » au travail
Parité : le MEDEF veut casser les stéréotypes
Emploi et salaires : les femmes gagnent 20% de moins que les hommes