Emploi : des contrats d'avenir pour les entreprises aussi

Promesse phare de François Hollande pendant sa campagne, la création des emplois d'avenir sera discutée le 29 août en Conseil des ministres. Selon le quotidien Les Echos, le projet de loi concernerait les acteurs publics mais aussi les entreprises, sous certaines conditions.   Emploi : des contrats d'avenir pour les entreprises aussi


C’est l’engagement numéro 34 de François Hollande : la création de 150 000 « emplois d’avenir » à partir de 2013, des contrats subventionnés à 75% par l’État destinés aux jeunes peu qualifiés des quartiers défavorisés ou des zones rurales enclavées. Un projet de loi qui sera présenté dès le 29 août en Conseil des ministres, a annoncé mardi sur Europe 1, Michel Sapin. Après avoir évoqué « des contrats à durée indéterminée » d’un durée « entre 1 an et 3 ans », le ministre du Travail a rectifié ses propos dans un entretien mercredi au Figaro : « L'aide de l'État sera d'une durée de un à trois ans quelle que soit la forme du contrat, avec une forte incitation à la conclusion de CDI ».

Mais si ce dispositif s’adresse en priorité aux acteurs publics, selon Les Echos daté de mercredi, il pourrait également s'ouvrir aux entreprises sous certaines conditions. « Les secteurs d'activité éligibles et le taux de subvention (inférieur à celui du secteur public) seront fixés par décret » précise le quotidien qui affirme s’être procuré une copie du projet de loi. Enfin, toujours selon le journal économique, « des emplois d'avenir de professeur seront également proposés aux boursiers qui se destinent au métier d'enseignant ».

La création de ces contrats d’avenir, sera l’un des premiers examinés par le Parlement en octobre afin de permettre une entrée en vigueur le 1er janvier. 100 000 emplois devraient être financés en 2013 et 50 000 en 2014 « par le budget de l'emploi » a affirmé Michel Sapin, pour un coût évalué à 1,5 milliard par an en rythme de croisière.

Source : AFP
Crédit photo : AFP

Retrouvez cet article sur terrafemina.com

Jeunes diplômés : difficile de trouver un emploi début 2012
Emploi : un tiers des jeunes diplômés de 2011 n'ont pas travaillé
Emploi : le taux mondial du chômage des jeunes toujours aussi élevé