La contraception, une affaire de couple pour 9 Français sur 10

La contraception n'est plus uniquement une affaire de femmes. Un sondage exclusif CSA pour Terrafemina indique ainsi que 91% des Français estiment qu'elle doit désormais être l'affaire de tous. Question de confiance et de partage, hommes et femmes se disent prêts à répartir la responsabilité de la contraception au sein du couple et sont sur la même longueur d'onde face à la possibilité d'une pilule masculine : 61% des Français se disent prêts à l'adopter.La contraception, une affaire de couple pour 9 Français sur 10


Penser à prendre sa pilule à heure fixe, régler l’alarme de son téléphone portable pour ne pas l’oublier, organiser tous les trois mois un rendez-vous chez le gynécologue afin de faire renouveler son ordonnance : autant de rituels auxquels bon gré mal gré les femmes se sont habituées et qui rythment désormais leur vie intime. Jusqu’à aujourd’hui, mis à part l’utilisation des préservatifs ou la possibilité de rappeler à leur compagne de prendre leur pilule à heure régulière, les hommes ont peu de moyens de s’investir dans la contraception de leur couple. Cependant, selon un sondage exclusif CSA pour Terrafemina, les mœurs ont évolué et il semble que ces messieurs soient prêts à considérer la contraception comme une question qui les concerne autant que leur partenaire. Ainsi, si 7% des Français estiment aujourd’hui que la contraception doit être « avant tout l’affaire de la femme », ils sont 91% à considérer à l’inverse que celle-ci doit être « autant l’affaire de l’homme que de la femme ». Une quasi-unanimité qui en dit long sur l’évolution des états d’esprit et sur la volonté des hommes d’assumer plus de responsabilités dans leur couple.

L’idée de la pilule pour homme séduit de plus en plus les couples

Clef de voûte de la contraception au masculin, l’idée d’une pilule pour hommes fait ainsi son chemin et est de mieux en mieux accueillie à la fois par ces derniers et par les femmes. Quarante-cinq ans après l’autorisation de la pilule contraceptive pour les femmes en France, 61% des hommes se (...)

Lire la suite de l'article sur terrafemina.com