Combien ça coûte d’être Kim Kardashian ?

C’est un passage obligé quand on veut devenir une icône mondiale : il faut y mettre les moyens. C’est ce que nous démontre Kim Kardashian, la poupée la plus célèbre de la télé-réalité !



Une note salée

Récemment, nous apprenions grâce au Daily Mail que, côté beauté, être Jennifer Aniston coûtait 141.037 dollars par an, ou qu’être Kate Middleton revenait à la modique somme de 37.728 dollars. Des sommes exorbitantes qui avaient choqué bien des fashionistas !

Aujourd’hui, ce sont les petits trucs beauté de la célèbre Kim Kardashian qui sont dans la ligne de mire des spécialistes make-up. Ainsi, la princesse de la télé-réalité américaine, girlfriend du non moins célèbre rappeur Kanye West, affiche une note beauté de près de 103.534 dollars par an, soit plus de 80.000 euros !

Son teint hâlé de poupée chic lui coûte à lui seul 800 dollars par séance, rajoutez à cela un gommage pour la peau d’une valeur de 110 dollars, et un petit tour chez le coiffeur à 500 dollars pour garder des extensions parfaites. Mais Kim n’est pas ce qu’on peut appeler une « beauté au naturel », car il faudra aussi compter sur ses traitements au laser, des massages quotidiens, des séances d’entraînement avec le célèbre coach Gunner Peterson ou encore ses extensions de cils.

Un fond de commerce

Il faut dire que Kim Kardashian a compris qu’il fallait optimiser son principal outil de travail : sa plastique. En effet, la fille de l’avocat Robert Kardashian (souvenez-vous, l’avocat d’O.J. Simpson lors du procès qui a défrayé la chronique dans les années 90) s’est faite connaître du grand public lors de la parution d’une vidéo pornographique tournée avec le chanteur R’n’B Ray-J. Depuis, la sulfureuse Kim enchaîne les apparitions médiatiques, que ce soit dans son célèbre show L’incroyable Famille Kardashian ou dans l’édition américaine de Danse avec les stars. Mais voilà, malgré quelques petits rôles dans des sitcoms comme How I Met Your Mother, la belle peine à faire reconnaître autre chose que sa plastique… Grand bien lui en fasse, puisque ses revenus en 2010 ont été évalués à près de 6 millions de dollars !

Rencontres