NucheNuche

Restons unis face à la rupture


                                                      
En ce temps de rentrée des classes, j'ai l'impression que les mauvaises nouvelles tombent comme les feuilles mortes des arbres, et parmi elles, le lot de ruptures habituel.

La rupture est une épreuve très éprouvante à surmonter dans une vie - comme les déménagements et les deuils - mais ce qu'il faut se dire c'est qu'elle a ses côtés positifs. Voici un petit précis de ce que vous pouvez vous dire si vous en êtes victime.

La rupture, ça arrive à tout le monde

Tout le monde passe par là, c'est souvent ce qu'on se dit, mais en fait c'est faux. Il y a toujours des gens qui ne se sont jamais fait largués dans leur vie : ce sont des serial largueurs eux-mêmes, ou bien ils ont trouvé la perle rare et sont restés ensemble des années...
La rupture a quelque chose de salutaire, c'est pourquoi je conseillerais à toute jeune personne qui rentre dans la vie amoureuse de l'expérimenter au moins une fois pour en sortir plus fort, et ne pas vouloir y regoûter - ça permet de ne pas être trop difficile dans le futur et de faire des concessions au bon moment.


La rupture peut survenir n'importe quand

Après une longue histoire, après une nuit, quand on a des enfants, quand on n'en a pas...Un matin, après des années de vie commune, devant un café comme tant d'autres matins, au supermarché devant un caddie rempli, d'un coup, après un super week-end, dans le même restaurant où l'histoire a commencé quelques semaines plus tôt, un matin gris de début d'hiver où PIRE un DIMANCHE matin gris de début d'hiver (Sunday Blues assuré).
Attention, s'il vous plaît, évitez la rupture les veilles de dimanches ou de jours fériés c'est trop dur...
Soyez vigilants, ouvrez l'oeil, mais n'ayez pas peur, tout se passera bien...
Notre petite vie si tranquille bascule soudainement dans le mélodrame, sans que l'on s'en rende compte.


La rupture, ce n'est jamais de la faute de celui / celle qui est quitté(e)


Si vous avez déjà eu la "chance" de vous faire larguer (n'ayons pas peur des mots, même si celui-ci est terrible), vous avez sûrement entendu ce type de phrase, qui est aussi un tissu d'inepties :

-  "Ce n'est pas toi, c'est de MA fautej'étais prêt(e), je le pensais, je pensais t'aimer mais je suis perdu(e) en fait. Ne te remets pas en question, tout est de ma faute. Je suis désolé(e), je ne veux pas te faire de mal, puis je pense que tu as une vie à vivre, je ne veux pas que tu perdes de temps pour moi..."
- "Je suis désolé(e) de te quitter, tu es tellement super, ce n'est pas de ta faute, je suis un(e) abruti(e). Si tu savais combien je m'en veux de faire ça ! J'ai l'impression de gâcher la plus belle histoire de ma vie, mais je le DOIS."
- "Je pense que j'ai un problème avec l'engagement, j'aimerais que tout reste léger(e), je sens que je suis en train de tomber amoureux(se) de toi, et ça me pétrifie, je préfère arrêter. Ce n'est absolument pas de ta faute, ne te remets pas en question."
- "Ce n'est pas de te faute, j'ai l'impression que ce n'est pas le bon TIMING pour moi (mon timing c'est que je préfère pécho des meufs/mecs en soirée), je me sens pas prêt(e), pourtant, t'es une fille / un mec super hein."
- "Je me déteste, je t'aime, je ne sais pas pourquoi je fais ça, je suis tellement con, mais je te quitte. Je t'aime.  Salut."

Ces phrases vous rappellent quelque chose ? Certains de vos amis vous les ont rapportées ou vous-mêmes vous les avez entendues ?Toutes ces déclarations sont totalement incohérentes, vous le constaterez. Ce n'est certes pas de votre faute, mais l'autre veut ainsi s'auto-flageller car il / elle culpabilise de vous laisser.

La rupture = de vrais amis, des soirées et du sport

C'est lors d'une rupture que l'on découvre ses vrais amis, ceux qui sont capables d'écouter dix fois la même histoire, de tendre les mouchoirs, de surveiller que l'on mange à heures régulières, et qui nous accueillent si jamais on se retrouve sans toit.
C'est après une rupture que l'on se remet à sortir, à refaire du sport et on devient finalement une grosse bombe sociable que tout le monde a envie d'épouser.

La rupture accroit la sensibilité

Soudainement, on comprend mieux toutes les chansons d'amour ringardes et on devient soi-même un poéte. La créativité est à son maximum et l'on se met à peindre de libellules, faire de la poterie dorée ou écrire un livre.
On marche dans le froid de l'automne, la mèche au vent, et on dégage une aura de poète maudit. Bientôt, on enregistre un album et on se fait repérer par le producteur de Pete Doherty.

Ce qu'il faut expliquer à quelqu'un qui vient de subir une rupture

- Que ça fait mal, mais que ça passera.
- Que ça arrive à tout le monde un jour.
- Que ça fait souffrir mais qu'il faut serrer les dents quelques temps.
- Que plein de belles choses l'attendent.
- Que le temps efface tout.
- Qu'il/ elle vaut mieux que ça.
- Que la vie est une grande surprise.
- Que maintenant il faut boire de la vodka pour dormir.

Si jamais vous devez rompre avec quelqu'un, soyez diplomate mais honnête.
Evitez la rupture par sms ou post-it, les lettres en recommandé de demande de divorce
Si jamais vous vous faites quitter par quelqu'un, ne pensez pas que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue et reportez vous au chapître "Ce qu'il faut expliquer à quelqu'un qui vient de subir une rupture".

N'hésitez pas pour vous faire chouchouter pas vos amis.

A la semaine prochaine, bon courage !

Crédit photo : Film le mariage de Bridget Jones