Le blog de Gonzo

Trois règles indispensables aux célibattant(e)s

Être célibataire ne signifie pas forcément traverser le désert avec une gourde à moitié vide en espérant croiser un oasis et s'y reposer pendant quelques années, avant de repartir. On peut très bien avancer en bonne compagnie, s'amuser dans les dunes, jouer à cache-cache derrière les rochers. Voici trois conseils indispensables à tout bon *célibattant.

Vivons bien, vivons cachés

Ne jamais montrer ses relations en public est la règle de base. Il faut penser aux autres autour de soi qui ont peut-être envie ou qui ont déjà pris votre place. S'afficher c'est s'exposer au regard des autres et inévitablement briser publiquement le statut de célibat. Sachez apprécier ce jeu de dupes, où les faux couples dansent au bal des hypocrites.

Les célibattants sont narcissiques, c'est leur désir de liberté qui les rend ainsi, ils préféreront toujours leur propre compagnie que de s'imposer celle des autres. Alors soyez discret(e)s et patient(e)s, un simple sms sera toujours plus subtile qu'un gros baiser baveux en public.

Et dans l'intimité...

Il y a la discrétion en public, et celle dans l'intimité. La notion de célibat s'oppose à celle de couple, donc dans la grande majorité des cas à celle d'exclusivité. Si vous êtes un plan cul régulier, ne racontez pas vos autres histoires car vous n'avez pas non plus envie d'écouter celles de l'autre. Vivez comme si vous étiez tous les deux en couple mais seulement dans l'instant. Il faut impérativement écarter toute forme de jalousie. Elle est un parasite, une maladie, elle nous ronge alors pratiquez l'omission, la formule la plus efficace qu'on n'a jamais trouvé pour contourner le mensonge.

Ne pas franchir la barrière

Il y a des gens qui aiment bien mettre des règles strictes aux plans culs réguliers : on ne doit pas rester dormir, on doit garder ses distances, on a le droit de faire çi ou ça — quelle idée ? La seule règle est de ne pas tomber amoureux et c'est la plus compliquée, car il faut savoir rester derrière cette barrière tout en jouant avec le feu. Un plan cul ne se limite pas juste au sexe, il y a tout le reste et c'est ce dernier paramètre qui rend ces histoires intéressantes. Tout est donc possible du moment qu'une certaine zone de sécurité émotionnelle est respectée.

C'est donc tout la problématique des célibattants, slalomer entre l'égoïsme et le polyamour tout en disant chercher l'amour : tout avoir sans s'engager jusqu'à la contradiction.

*un(e) célibataire exigeant(e) et indépendant(e), quasi militant(e)