Souvenirs, souvenirs de la rentrée

Souvenirs, souvenirs de la rentréeVoilà, ça y est, la rentrée est arrivée et s'est même bien installée. Je persiste et signe, On adore la rentrée, même si certains m'ont dit "Mais c'est quoi ce grand n'importe quoi ? Trouve moi UNE personne qui aime la rentrée en vrai steuplait." J'en ai trouvé mais ceux-là, les boudeurs de la rentrée, je les comprends. Ceux sont ces gens qui ont mal au ventre la veille du retour à l'école/ au bureau/ à la vraie vie, ceux à qui la rentrée fait remonter des souvenirs qu'on aimerait mieux oublier. Heureusement, il y a les autres, ceux qui positivent leur mois de septembre. Du coup, j'ai organisé une battle de leurs meilleurs et pires souvenirs de rentrée. Choisissez votre camp :

"Acheter mon cartable, mes stylos, mon agenda, ma trousse, mes nouveaux habits, j'aimais tellement ça !" Émilie, 27 ans

"Le premier jour de classe. J'arrivais toujours avec l'espoir d'être dans la même classe que mes copains, les doigts croisés dans mes poches et tout et tout, et ça n'arrivait JAMAIS." Édouard, 28 ans

"La rentrée 2009. J'ai quitté Rome, où j'étais en mission pendant 8 mois, le cœur brisé parce que je laissais derrière moi l'italien de ma vie. 1 mois plus tard, il est venu me rejoindre à Paris." Mariela, 32 ans

"Il y a deux ans, je me suis fait viré en rentrant de vacances fin août. Autant te dire que depuis ça, la rentrée a un goût amère." Philippe, 30 ans

"Premier jour à la fac, premier cours, je tombe folle amoureuse de mon prof d'éco. Une histoire qui a quand même duré 4 ans ! C'était il y a fort longtemps mais tous les ans en septembre, j'y repense !" Soline, 41 ans

"La rentrée marque la fin de mon boulot de saisonnier. Les plages et les terrasses qui se vident, c'est assez déprimant ..." Laurent, 25 ans

"La rentrée, plus que la nouvelle année, c'est un vrai renouveau, on a toujours des projets, des idées, on est motivé. Cette rentrée-ci marque d'ailleurs ma décision de partir vivre à San Francisco ! Ça faisait des mois que je n'arrivais pas à me décider et puis voilà ... La rentrée m'a filé le déclic !" Lætitia, 26 ans

"Je vis toujours la rentrée comme un enfant, c'est-à-dire mal. Depuis toujours, c'est le pire moment de l'année pour moi je pense. Probablement parce que j'étais nul à l'école !" Hadrien, 29 ans