Les it gamins

(PROMIS, c'est la dernière fois que vous entendrez parler de cette Fashion Week, en tout cas sur ce blog. En attendant la prochaine ...)

J-Lo arrive au défilé CHANEL avec son it gamin

Un constat s'impose en cette fin de Fashion Week (mis à part le fait qu'elle était superbe et que plus que jamais, viva la mode), il est un peu sévère, voire choquant pour les âmes hyper sensibles. Ce n'est pas la première fois que je me fais la réflexion mais là, on atteint des sommets. Du coup, cette fois-ci, je le dis : certaines célébrités se servent de leurs enfants comme de vulgaires it bags (traduction pour ceux qui ne parlent pas la mode : comme de vulgaires objets tendance). Ça me choque grave.

Victoria Beckham qui trimballe son Harper Seven (j'avoue que l'enfant a quand même vraiment le nom d'un it bag, donc je comprends que pour une mère, ça porte à confusion) pendant toute la Fashion Week de NY y compris à son propre show ; David son mari, qui lui pique la petite pour quelques bains de foule/ paparazzi ; J-Lo qui traine sa fille Emme en front row du défilé CHANEL (et qu'est ce qu'elle a l'air de s'ennuyer la pauvre enfant), Katie Holmes et sa Suri qui elles ne se contentent pas des Fash' Weeks mais de la vie quotidienne et Natalia Vodianova et ses TROIS têtes blondes au défilé de sa copine Stella McCartney à la semaine du prêt-à-porter de mars dernier pour ne citer qu'eux.

David Beckham à la FW de NY avec son it gamin

OK je suis pas assistante sociale, psy ou même leur mère mais franchement, pauvres gamins. Ça me rappelle (à un autre niveau, voire dans une autre galaxie) quand ma mère me trainait dans les musées le samedi après-midi quand j'étais petite alors que j'avais juste envie d'aller faire un tour de poney au square. Enfin, à la différence de ces petits qui sont juste effrayés, aveuglés par les flashs et en thérapie à 14 ans, j'ai dû en garder quelques vagues souvenirs qui peuvent s'avérer utiles.

Et non, non, je ne pense pas que ceux qui disent : "Nan mais attends t'es hyper duuure quand même, imagine elle était en galère de baby sitter ?" aient raison. Je ne crois pas non plus ceux qui disent : "Et qu'est ce qui te dit que la fille de J-Lo c'est pas une grosse fan de mode et de Chanel en particulier ?"

N'ayant pas d'enfant mais étant toujours à l'affut du it truc du moment, pour la prochaine Fashion Week, je viendrai partout avec ma mère. Et elle pour le coup , je sais qu'elle s'ennuiera pas front row. Pas vrai, it maman ?