Et nous, on fait quoi pendant l’Euro ?

T'aimes le foot ? Bien sur que non t'aimes pas le foot. Les jours rallongent et la seule activité que l'on te propose c'est de regarder l'Euro 2012 en buvant de la bière (on n'est jamais trop cliché) ? Donc t'es triste, t'as les nerfs en pelote, tu remets toutes tes amitiés en question, quant à ton couple n'en parlons pas. Sale période.

Enfin ça va, faut pas exagérer, reprends-toi, c'est que du foot hein. T'as le droit de pas aimer et d'avoir une vie à côté. Alors arrête de te plaindre et va la vivre, ta vie. Regarde, y'a plein de trucs à faire :

- Quitte ton mec en mode grande classe. "Chéri, tu as choisi le foot, d'ailleurs c'est fou, j'ai même pas eu à te demander de le faire ce choix, tu l'as fait avec un tel naturel, c'en est déconcertant. Bref, moi je partage pas. Donc en juin, profitons-en pour se poser les bonnes questions : tu es plutôt foot ou meuf ? Et puis moi je réfléchirai aussi : suis-je plutôt homme qui préfère Ribéry ou célibataire qui sait ce qu'elle vaut ? On se rappelle en juillet ok ?"

- Fais du sport. Y'a ceux qui le regardent à la télé et puis y'a ceux qui en font vraiment. Et qui seront hot à la plage.

Pendant l'Euro, on a une chaise pour nos fesses, une autre pour nos pieds et une dernière pour notre sac. Idéa …

- Apérote en terrasse quand bon te semble. Bah oui, parce que ces gros ploucs qui regardent le foot, ils le font de deux manières : soit chez eux à 9 sur un canap' pour 3 soit dans un bar debout devant la télé la tête en l'air, la bouche ouverte et la pinte à la main. En fait c'est pas vrai, il y a un troisième cas : le fourbe qui fait genre « Non non aujourd'hui je regarde pas le match, ça va quoi je suis pas dépendant non plus » et qui passe les 90 minutes à mater le score sur son portable sous la table. Donc les terrasses sont assez désertes, et nous on kiffe avoir une chaise pour nos fesses, une pour nos pieds et une pour notre sac.

- Drague. C'est triste comme observation mais tellement vrai. A la fin d'un match de foot, l'homme est content si son équipe a gagné, triste si elle a perdu. Dans les deux cas, il boit et il rouvre les yeux sur le monde qui l'entoure. Donc quand on est femme et que l'on porte autre chose qu'un maillot en lycra et des crampons, y'a pas mal de chances que son regard se pose sur toi. C'est l'histoire de la meuf au bon endroit au bon moment. Par hasard ? C'est ce que tu diras en tout cas. Et puis tu l'écouteras t'expliquer la règle du hors-jeu en le regardant comme tu regardais ton prof de philo tellement sexy qu'il t'a fait adorer Platon. Après ça crois-moi, il ira voir ses copains et il leur dira "Sorry les gars mais on fera le débrief du match demain parce que là je pense que j'ai trouvé la femme de ma vie (ou de sa nuit mais il a bu, il sait plus)." Et il reviendra. Parce que rencontrer une nana pendant l'Euro qui, en prime, trouve que sur la règle du hors-jeu il y a débat, c'est la destinée quoi.

- Trouve un non footeux. Je sais très bien que certaines préfèrent être mal accompagnées que seules et que l'idée de passer tout l'Euro célibataire est inconcevable. L'idée de passer après un sale ballon rond étant tout autant insoutenable, je n'ai qu'un seul conseil : trouve celui qui n'aime pas le foot. Il y en a, je te jure, j'en ai déjà trouvé. Maintenant, qu'on se le dise franchement, un homme qui n'aime pas le foot, c'est un peu bizarre (je t'ai déjà dit, on n'est jamais trop cliché), c'est un peu comme un supermarché sans caddies. Faudrait savoir ce que tu veux à la fin, hein.