Draguer dans le métro, c’est chaud

Draguer dans le métro ?Il y a deux écoles : les pour et les contre. Ceux qui pensent que c'est assez romantique de draguer dans l'endroit le plus sale de la ville et ceux qui trouvent que ça fait de toi un énorme pervers. Parce que c'est bien ça le problème : des pervers dans le métro, il y en a à la pèle. Alors qu'est ce qui te dit que ton plus joli sourire au mec en face de toi ne sera pas interprété comme un : "Je fais semblant de te draguer pour mieux te tuer." Non, c'est vrai que dans ce sens là ça marche pas vraiment. C'est plutôt dans l'autre sens : un mec qui sourit à une nana, ça peut être mal interprété.

On est vraiment mal habitués. On vit dans un monde où un mec qui te sourit dans le métro, c'est soit un énorme détraqué sexuel soit un pauvre type avec une déficience mentale sévère. Mais jamais on se dirait que peut-être il aimerait venir nous parler parce qu'il nous trouve super whaouh et que c'est un simple sourire d'approche.

Si je vous raconte ça, c'est parce que j'ai une copine qui a rencontré un mec dans le métro y'a pas longtemps. Il a sourit, elle a détourné le regard en se disant "C'est quoi ce mec chelou qui arrête pas de me fixer" et puis elle l'a regardé dans la vitre et s'est rendue compte qu'il était assez mignon. Mais peu importe, c'était le métro, c'était trop bizarre. Il s'avère que cette copine fait 12 stations de métro sur la même ligne et qu'au bout de 5 stations, le jeune homme aux cheveux "genre vite fait bouclés" (c'est tout ce que j'en sais pour l'instant) avait réussit à re-capter son regard, lui refaire un sourire, l'a grillée entrain de le regarder dans la vitre, lui a sourit dans la vitre, alors elle aussi elle a sourit. Et là c'était gagné. Il s'est levé et s'est assis à côté d'elle, toujours avec le même sourire. Il leur restait 5 stations et demi pour le reste. Efficaces, il y a eu présentations, sourires, blagues ("J'ai jamais fait ça avant ... Aborder quelqu'un comme ça dans le métro" GENRE), rires, échanges de numéros et prévision d'un rencard incessamment sous peu.

Et puis il y a eu rencard et au vu du texto d'hier soir, 2h12 : "Je ne dirai que ça pour ce soir : y'a un fort potentiel de mecs cools dans le métro. A demain", draguer dans le métro, c'est pas si chaud.

Enfin ce matin, moi je prends le métro en me disant qu'on ne sait jamais. Mais j'ai trouvé personne à qui sourire. Faut que je change de ligne.