10 parades à la fête de la musique

La fête de la musique ou la plus grosse arnaque de l'année.
La fête de la musique ou la 3ème pire fête de l'année
Dans l'ordre des fêtes foireuses, il y a en premier, loin devant, le nouvel an. Ensuite, il y a les anniversaires "cap" comme les 25 ans/ 30 ans et je n'ose même pas imaginer ceux qui suivent et puis il y a la fête de la musique. Enfin quand on habite à Paris en tout cas. Synonyme de bonne excuse pour se saouler à la bière goût pipi en bouffant une barquette de frites à 15 euros, c'est la fête où l'on passe le plus de temps à chercher ses potes qu'on perd 88 fois dans la soirée. Et puis on finit toujours par péter un câble parce qu'on s'est fait écraser les pieds 19 fois alors qu'on porte des sandales et la 20ème c'est la bonne, on gueule ou même parfois, on balance une grosse claque au malheureux qui n'a pas fait exprès d'être le 20ème écraseur de pied et ça non plus, ça finit jamais bien. Tout ça pourquoi ? Pour écouter des groupes pourris qui squattent un bout de trottoir pour la gloire. Donc on la fuit cette fête de la musique, on la fuit et on ne regrettera rien, je vous jure. Mais après, on se fait traiter de rabat-joie snob agoraphobe. Il y a ceux qui assument et ceux qui subissent.

Pour ceux qui subissent et qui ne sont pas capables de dire "Je la vomis votre fête pourrie", voilà quelques parades, concoctées par les plus snobs, les plus paresseux, les plus désabusés, les moins fêtards, bref les plus parisiens d'entre nous :

"J'arrive pas à sortir de chez moi, y'a un orchestre géant qui bloque ma porte d'entrée."

"Je suis coincé au boulot sur un gros dossier. Et puis vu le boucan qu'il y a dehors, ça aide pas à ma concentration alors comptez pas sur moi pour votre balade sur les quais les gars. Déso."

"Mon ex est musicien. Depuis qu'on s'est séparé, à chaque fois que je vois un groupe, je fonds en larmes, je le rappelle et ça finit toujours très mal. Alors tu comprendras que la fête de la musique, très peu pour moi."

"Je supportais plus le bruit, j'ai donc mis des boules quies, je me suis endormie et réveillée ce matin. Je viens donc à peine de voir vos 27 appels en absence. Trop deg d'avoir loupé ça. On recommencera l'année prochaine !"

"Je suis venue, j'ai jamais réussi à vous joindre, ça passait pas, j'ai tourné dans tous les bars du coin pendant 2h et puis je suis rentrée, énervée et hyper triste qu'aucun d'entre vous n'ait essayé de me retrouver. Merci en tout cas je m'en souviendrai de ce 21 juin." (Le retournement de situation/ victimisation ne marche que si vous êtes une fille)

"C'est la fête de la musique ? Ah mince, si j'avais su j'aurais pas proposé à ma grand-mère de l'accompagner au bridge. Dommaaage."

"Ben écoute ça tombe hyper mal parce que le jeudi je sors pas. On décale à vendredi ?"

"Je déteste la musique. Je comprends même pas pourquoi on fête le bruit d'ailleurs. Je crois que je suis né sur la mauvaise planète."

"J'ai une date avec le batteur de mon groupe préféré. Autant te dire que ça va être ma fête de la musique."

"Ça tombe mal, j'ai quitté Paris ce matin, définitivement."