Le blog Famille de Yahoo  Pour Elles

Vacances en colo : tout ce qu’ils ne nous disent pas

Bon en réalité je triche un peu : mon fils n'est encore jamais parti en colonie de vacances ! Mais il a eu l'occasion de découvrir les joies de la vie en collectivité à l'occasion d'un cours séjour avec son école. Premières expériences et premières nuits loin du contexte familial (car partir avec les copains, c'est autre chose que dormir chez les grands-parents).

colo

A son retour, mon fils a distillé les informations au compte-goutte concernant son séjour. C'est comme ça, les enfants ne se racontent pas comme nous, adultes. Pourtant, à certains comportements, j'ai pu mesurer ce que ce séjour lui avait apporté. Outre des blagues potaches de pipi-caca (ça commence très tôt l'ambiance copains de régiment apparemment), j'ai pu constater que loin du regard des parents, l'autonomie se construisait sans peine. L'enfant apprend à réagir et à se mouvoir dans le groupe et il n'est plus soumis au regard encourageant ou inquiet (c'est selon) du parent. D'où des petites prises de liberté auxquelles je n'ai pas assisté mais que j'ai décelées grâce à des nouvelles  façons de se mouvoir ou encore une affirmation visible dans sa façon de s'exprimer.

Même s'ils savent consciemment que ce n'est pas vrai (les nounous, l'école, les copains, la famille… tout ce petit monde joue un rôle), les parents ont sans doute le doux rêve d'être les seuls à vraiment avoir une influence sur leurs enfants. Surprendre quelque chose qui n'est pas de soi chez son enfant remet cette croyance en place.

Mister T est revenu enchanter de son séjour en classe de découverte. Nous, parents, aussi de cette expérience. Malgré cette expérience positive, je dois quand même avouer que je ne suis pas encore prête à le laisser partir en colo. On n'est jamais à une contradiction près.