Le blog Famille de Yahoo  Pour Elles

A quel âge aller à l’école seul ?

L'autre jour en accompagnant mon fils à l'école, un garçon un peu plus âgé est entré dans le hall et a déclaré tout fier à l'assemblée : « Je suis venu à l'école tout seul ! ». Je me suis demandé quel âge il pouvait avoir, 8 ou 9 ans a priori.

marquage ecole

Tiens mais c'est vrai à quel âge on va à l'école seul ? De prime abord je dirais pas avant 8 ou 9 ans justement mais à partir de l'âge de 6 ans, j'ai remarqué chez mon fils des manifestations d'envie d'autonomie : il voulait notamment sortir seul dans la rue. Honnêtement pas trop possible quand on habite une grande ville. Mais du coup j'ai effectué quelques petits tests avec lui : rester seul pendant que je vais à la boulangerie à côté (2 mn chrono) ou pendant que je file voir une voisine.

Tout est bien sûr question de maturité mais il y a quand même quelques règles élémentaires :

- Connaître le trajet : ça tombe sous le sens mais entre réaliser un trajet quotidien accompagné et le faire seul, il  y a une différence. Perso j'ai pris le parti de responsabiliser mon fils quand il est gardé par des personnes qui connaissent moins nos habitudes. Il connaît le chemin de la crèche de sa sœur, il sait repérer la poussette dans le garage, il peut les guider sur le trajet du retour, montrer où sont les interrupteurs dans la maison etc. Plein de petites preuves d'autonomie qui permettent de lui faire prendre confiance et de la valoriser.

- Évidemment tout dépend aussi de la nature du trajet : si l'enfant doit prendre les transports en commun, c'est encore un autre point à prendre en compte. Certains enfants qui doivent prendre le car pour aller à l'école loin de chez eux sont également responsabilisés plus jeunes, la situation géographie joue énormément.

-  Être au fait de la sécurité : s'arrêter aux passages piétons, apprendre à traverser seul, ne pas parler à des inconnus dans la rue… J'ai déjà en tête des relais sur le trajet qui sont autant de repères sécurisants (où demander de l'aide par exemple si nécessaire) : la boulangerie à côté où tout le monde nous connaît, le marchand de journaux, le bar du coin etc. Les repères sont d'autant plus faciles à trouver qu'ils font partie de notre quotidien depuis des années.

-  La maturité. Sans doute le plus difficile à évaluer. Même si l'enfant a envie de faire des choses, entre cette envie et la réalité il y a parfois un fossé. Une appréhension qui peut le surprendre. Et c'est là qu'à mon avis il faut être vigilant : l'enfant est-il préparé à faire face à cette appréhension ? Vous l'avez sans doute remarqué, les jeunes enfants perdent parfois le sens commun sur des choses vraiment banales. Question d'âge : les liens de cause à effet ne leur apparaissent pas toujours de même que notre logique n'est pas la leur.

Ce dernier point est celui que je sous-estime le moins donc je me dis que 8 ans est peut-être le un bon âge pour aller à l'école seul. Mais ça c'est de la théorie, on verra bien comment se passe la pratique ! Et vous, comment faites-vous pour gérer les débuts de l'autonomie ?