Le blog Famille de Yahoo  Pour Elles

La qualité et la quantité

"Je privilégie la qualité à la quantité", voilà une phrase qui me met mal à l'aise. Je la lis souvent dans la presse féminine, débitée par des vedettes overbookées ou des wonder women qui nous livrent leurs secrets de la réussite. Je l'entends aussi de la bouche de mamans qui travaillent beaucoup et aiment ça. Jamais entendu un père de famille sortir cette phrase. Normal car il semble que la question ne se pose pas pour les pères : cela tombe sous le sens qu'ils travaillent de longues heures par jour et qu'ils ne peuvent consacrer qu'un temps "qualitatif" à leurs enfants à défaut d'être quantitatif.

minnie et maman

Longtemps j'ai pensé que cette affirmation était galvaudée. Nullipare et encore ignorante de ces choses, j'étais alors persuadée que rien ne remplace le temps passé auprès de son enfant. L'expérience m'a prouvée qu'il vaut mieux que ce temps soit en effet "de qualité" pour être profitable à la mère et à sa progéniture. Ceci dit dans mon for intérieur, je suis relativement persuadée que chaque moment volé avec mes enfants tant qu'ils sont petits est "ça de gagné". Mais cela me regarde et tout le monde n'est pas obligé de.

Il est plutôt surprenant de constater que cette préséance de la qualité sur la qualité est largement répandue dans la bouche de celles qui font un métier, a priori, choisi et intéressant : artiste, femmes cadres voire à poste à responsabilités… Je n'ai jamais entendu une caissière affirmer la même chose. Cela me laisse donc songeuse… Qu'est-ce que cela signifie ? Qu'il n'y a que celles qui atteignent "un certain niveau" qui se posent ces questions du temps passé avec leur progéniture ? Et puis la qualité semble, par cette affirmation, être un luxe que seules certaines peuvent offrir à leurs enfants,  je crois que c'est cela qui me met mal à l'aise. On ne pose jamais la question aux autres femmes. Celles qui sont moins exposées et valorisées. Pourtant elles aussi se posent les mêmes interrogations existentielles, il n'y a pas à en douter.

Crédit photo : Flickr - epSos.de