Elle était une fois

Haro sur mes voisins !

Quand un collègue me raconte avec quel plaisir il rend de menus services à son voisin, je me marre ! Et quand ma soeur assure que les cavalcades des mômes au-dessus de sa tête ne la gênent pas, j'ai un gros doute sur sa sincérité - je crois qu'elle pratique plutôt la Méthode Coué. Moi, je l'avoue : j'ai un vrai problème avec ceux qui vivent à côté de chez moi. Pour être précise : je ne supporte plus leur chien.

Au début pourtant, j'ai trouvé gentil le faire-part trouvé dans ma boîte aux lettres. "Nous sommes heureux de vous annoncer l'arrivée de Médor." Ce type d'annone est rare et plutôt engageant, non ? Mais quand l'animal a commencé à donner de la voix, j'ai bien cru qu'il faudrait rapidement m'interner. Le matin : il aboie. Le midi : il aboie. Le soir et la nuit : il gueule ! A croire qu'il ne dort jamais et qu'il est incapable d'avaler sa pâté en silence.  Que faire ? "Je vais parler aux voisins" ai-je déclaré à mon mari. Prenant mon courage à deux mains, je suis donc allée sonner chez eux. "Excusez-moi de vous déranger ai-je commencé, mais j'ai un bébé qui a du mal à dormir à cause des aboiements... pourriez-vous faire quelque chose ?" Ma voisine a pris un air étonné (!). "Il me semblait pourtant que vous aviez de grands enfants. Je les vois souvent passer devant chez moi !" (PRISE EN FLAGRANT DELIT DE MENSONGE.) J'ai balbutié : "Quand je parle de mon bébé, je fais bien sûr référence aux petits de mes invités." (De l'art de se rattraper aux branches.) "Cela dit, Chère Madame, a continué la propriétaire du maudit clébard, je suis ravie de votre visite car je voulais vous dire que la fumée et les odeurs de vos barbecues nous gênent... vous pourriez peut-être faire quelque chose ?" Arglh ! Je l'aurais étranglée ! Je suis rentrée fumante et transpirante de rage. "Alors, a demandé mon mari, c'est arrangé ? On peut participer à la Fête des voisins cette année ?" Je l'ai fusillé du regard. "Pas question" ai-je aboyé.

PS : pas toujours facile d'entretenir de bons rapports avec ses voisins, ça se passe comment pour vous ?

Retrouvez d'autres billets sur Elle était une fois et recevez des histoires toutes les semaines directement dans votre boite mail en cliquant ici.

Envie d'une musique différente ? Découvrez aussi la webradio de Elle était une fois.