Le blog Cuisine de Yahoo Pour Elles

Rosé, le vin des vacances

TENDANCE. Le rosé est le vin de l'été par excellence ! Léger, frais et convivial, il accompagne à merveille les salades, les tartes, les feuilletés, les grillades, les plats épicés et les desserts aux fruits. Mais ce vin ne doit pas être résumé qu'à cela. Il en a dans le goulot et a gagné une noblesse, bien méritée.

© C. Lebrun

Comment est réalisé le rosé ?

Les cépages du rosé sont les mêmes que ceux des vins rouges. Les vignerons ont le choix entre deux techniques délicates et complexes:

Le pressurage direct : Les grappes de raisins rouges sont pressées et la peau écrasée va donner la couleur rosée. On vinifie le moût après une courte macération.

La saignée : Les raisins entiers macèrent dans une cuve et on écoule le premier jus pour donner la couleur adéquate.

Les couleurs du rosé

Ce sont les pigments contenus dans la peau du raisin qui va donner sa couleur au vin rosé. En fonction de la technique, de la région… le rosé peut se décliner en une multitude de nuances rosées : pétale de rose, gris, grenadine, corail, saumon, abricot… Parmi les couleurs les plus représentées dans les vins rosés de Provence, on retrouve : la mandarine, la mangue, le melon, la pêche, le pomelo et la groseille.

© C. Lebrun

La Provence mais aussi…

Spontanément, on pense à la Provence lorsqu'on parle de rosés. La Provence est bien la première région productrice de vins rosés AOC (150 millions de bouteilles par an) et son histoire viticole est intimement liée au rosé. Mais d'autres régions de France produisent également des vins rosés de qualité : le Rhône, la Corse, la Loire, le Languedoc-Roussillon, le Bordeaux, le Jura, le Sud-Ouest… À savoir : 3 appellations en France sont exclusivement rosées : le Tavel en Provence, le rosé des Riceys en Champagne et les Côtes d'Auvergne Corent dans le Puy de Dôme.

On sert le rosé bien frais ?

On réserve les glaçons pour le pastaga ! Pour les vins rosés, on sert les plus légers et les effervescents entre 8° et 10°. Pour les vins plus structurés, on sort les bouteilles entre 11° et 13°.

Quel prix pour un rosé ?

Les prix varient entre 4 euros et 25 euros. Comme pour tous les vins, un vin à prix réduit peut très bien se révéler d'une très belle qualité gustative. En grandes surfaces, achetez un rosé très récent car il est souvent assez fragile. Si vous voulez bien y mettre le prix (entre 15 et 25 euros) dégustez un cru classé Côte de Provence. J'avoue que je suis souvent bluffée par des « petits » vins de pays alors laissez-vous tenter ou demandez conseil à votre caviste.

Le saviez-vous ?

La France est le premier pays producteur de vin rosé : 28% de la production mondiale devant l'Italie. La France est aussi le pays où l'on consomme le plus de vins rosés. Le premier vin de l'Histoire était vraisemblablement rosé car les raisins étaient foulés ou pressés directement afin de recueillir le jus. Sans un passage en cuve de fermentation, point de vin rouge. Les premiers vins étaient alors de couleur claire.