Le blog Cuisine de Yahoo Pour Elles

Les règles pour éviter l’intoxication alimentaire cet été

TENDANCE. En vacances, restez vigilants ! Ramenez un joli bronzage mais pas une intoxication alimentaire !

Lorsque vous faites vos courses, rentrez le plus rapidement possible afin de déposer les aliments frais dans votre réfrigérateur (température inférieure à 4°) en raison des températures élevées l'été. Et ne laissez pas les aliments trop longtemps dans votre réfrigérateur. En vacances, on a un peu plus de temps : allez faire vos courses de produits frais en petites quantités tous les 2 jours par exemple. Pour les aliments congelés, ne les laissez pas décongeler à température ambiante mais dans votre réfrigérateur.

© C. Lebrun

Séparez les aliments crus (viandes, poissons…) des aliments préparés en les conservant dans des boîtes hermétiques. Les micro-organismes contenus dans les aliments crus pourraient contaminer les légumes par exemple. Profitez-en également pour nettoyer le réfrigérateur (50% de vinaigre blanc et 50% d'eau chaude). Et changez très régulièrement de torchon pour essuyer vos aliments.

Rincez abondamment vos fruits et légumes à l'eau froide, même les légumes pré-découpés. Nettoyez à chaque utilisation votre planche à découper et vos couteaux. Une règle élémentaire bien sûr mais qu'il est bon de rappeler : lavez-vous correctement les mains avant de cuisiner ou de manger.

En chauffant les produits, vous éliminerez pratiquement tous les micro-organismes dangereux. Portez à ébullition les liquides et faites cuire vos viandes à plus de 65°. Si vous réchauffez des aliments, idem.

Pour les œufs : attention à la salmonellose !

Petite astuce pour vérifier la fraîcheur de l'œuf : plongez-le dans un saladier rempli d'eau salée. Si celui-ci tombe au fond du saladier, soyez rassuré, il est bien frais. S'il flotte à la surface, jetez-le ! Conservez vos œufs la pointe vers le bas dans votre réfrigérateur. La coquille étant poreuse, éloignez l'œuf des aliments qui dégagent une forte odeur (fromages…)

Pour les viandes :

Surveillez bien sûr la date limite de consommation et vérifiez l'odeur de la viande et sa couleur. Si la viande dégage une odeur désagréable, jetez-la et si elle commence à virer au marron, voire au noir : direction la poubelle !

Les salmonelles pour le poulet par exemple, se trouvent sur la peau (cuisses, ailes…). Lorsque vous manipulez votre poulet cru, d'éventuelles bactéries peuvent se déposer sur vos mains. Après cuisson, vous pouvez à nouveau toucher votre viande mais seulement après avoir relavé vos mains.

Pour les fruits de mer et les poissons :

© C. Lebrun

On les achète le jour même où on décide de les cuisiner. Ils doivent tous dégager une bonne odeur d'iode. Les crevettes doivent avoir une carapace luisante et humide et ne surtout pas coller entre elles. Les huîtres doivent se rétracter au contact d'un peu de jus de citron. Lorsque vous laissez tremper vos moules dans le bac de l'évier rempli d'eau, laissez de côté celles qui remontent à la surface et qui sont entr'ouvertes. Une fois cuites, ne forcez pas les coquilles des moules restées fermées. Les coquilles Saint-Jacques fraîches sont lourdes et bien fermées. Une fois ouvertes, elles se referment dès qu'on touche leur muscle.

Quant aux poissons, leurs écailles doivent être brillantes, l'oeil vif et les ouïes rouges. Leur chair reste ferme. Dans votre réfrigérateur, les poissons et crustacés sont rangés dans la partie la plus froide.

Si vous respectez ces règles de base, vous devriez passer un été gourmand sans risque alimentaire !