Le blog Cuisine de Yahoo Pour Elles

Ketchup : la rébellion des Français

TENDANCE. La nouvelle est peut-être passée inaperçue en France mais elle a fait bondir nos amis anglo-saxons : depuis la rentrée 2011, le ketchup n'est plus en libre service dans les cantines des écoles primaires. La raison ? Lutter contre l'obésité et préserver la diversité et la richesse culinaires françaises.

Une infamie selon certains journaux anglophones. Dans un article du « Telegraph », on invoque des raisons culturelles, de l'Anti-américanisme primaire… Le journal assure que cette sauce composée "uniquement de tomates, de vinaigre, de sel, d'épices et de sucre" ne comporte aucun ingrédient artificiel. Elle contient même du lycopène, pigment soluble rouge contenu dans la tomate, un anti-oxydant bienfaiteur pour notre organisme.

© C. Lebrun

Christophe Hebert, président de l'association nationale des directeurs de la restauration municipale (ANDRM) , explique les raisons de cette mise au ban du ketchup. « Les enfants ont tendance à utiliser cette sauce pour masquer le goût de ce qu'ils mangent ». Ce dernier argue également un problème culturel : « nous devons nous assurer que les enfants deviennent familiers avec les recettes françaises afin de les transmettre aux futures générations ». Mais l'argument du poids, c'est la lutte contre l'obésité infantile. Dans un pot de ketchup industriel, le taux de sucre est relativement élevé : 4 grammes de sucre dans une cuillère à soupe de ketchup ! Certains fabricants utilisent d'ailleurs soit du « vrai » sucre soit du sirop de glucose-fructose…

Aux Etats-Unis, le gouvernement de Ronald Reagan avait tenté de classer le ketchup dans la catégorie des légumes pour les menus des cantines scolaires ; une tentative avortée en raison du vif tollé qu'elle avait suscitée. Par contre, si la dose de sauce tomate est élevée, la pizza est considérée comme un légume dans les cantines américaines !

Au Royaume-Uni, une famille consomme en moyenne 2,5 kg de ketchup par an. Aux Etats-Unis, chaque habitant consomme en moyenne 3 bouteilles par an. En créant son « tomato ketchup » en 1876, HJ Heinz ne s'attendait pas à un tel succès.

Afin de réconcilier enfants et parents ainsi que les relations franco-américaines à propos du ketchup, rien de mieux qu'une recette maison où l'on maîtrise la composition de sa sauce tomate. Voici ma recette.

Recette pour 4 personnes :

6 tomates (de préférence roma)

1 oignon 1 gousse d'ail

2 cuillères à café de sucre

1 demi cuillère à café de paprika

1cuillère à soupe d'huile d'olive

3 cuillères à soupe de vinaigre

Sel, piment d'Espelette en poudre

Mondez les tomates. Retirez la peau et mixez-les. Dans une cocotte, faites revenir l'oignon et l'ail. Versez ensuite les tomates mixées. Assaisonnez avec le sel, le piment d'Espelette et le paprika. Laissez mijoter à couvert pendant 20 minutes environ. Mixez puis ajoutez ensuite le sucre et le vinaigre et faites réduire pendant 10 minutes environ. Si votre ketchup vous paraît trop épais, vous pouvez ajouter un peu d'eau. On peut également ajouter à cette sauce une demi branche de céleri revenue avec l'oignon ou bien un poivron rouge émincé.