Agence AIR : êtes-vous irremplaçable ?

Johanna Khortals Altes et Alain Gintzburger rendent possible le rêve de la plupart des citoyens d’un monde de plus en plus esclave du temps : être à deux endroits différents en même temps. Ils n’ont pas percé le secret de la téléportation, mieux que ça. Ils ont créé en 2007 la première Agence Internationale de Remplacement, un défi artistique qui met en œuvre un jeu sur les identités, permettant au remplacé d’accomplir son agenda sans renoncer à aucun de ses rendez-vous.    Agence AIR : êtes-vous irremplaçable ?


« Qui êtes-vous ? » Cette question en apparence banale, peut trouver une réponse beaucoup plus complexe si on la pose à Johanna Korthals Altes et Alain Gintzburger. « Ça dépend », répondent-ils. En effet, ils ont trouvé dans la première Agence Internationale de Remplacement (AIR) la solution à un fait incontestable : nous ne pouvons pas être à deux endroits en même temps. Leur travail consiste alors à remettre en question cette évidence et s'en servir pour mener à bien leurs remplacements. Ainsi, il leur est déjà arrivé de remplacer Jack Lang, ancien ministre de la Culture, la journaliste de France Culture Aude Lavigne, mais aussi des particuliers pour des événements familiaux. Néanmoins, l’Agence AIR obéit à certaines règles : pas de remplacements d'ordre sexuel ou religieux, pas d’usurpation d’identité. Johanna, directrice générale de l’agence, s’accorde avec Alain, son secrétaire général, sur le fait que ce travail se base sur une arrière-pensée ludique. « C’est un plaisir, qui nous permet de mettre en œuvre un jeu sur les identités », assurent-ils. En effet, leur slogan résume à lui seul toute l’essence de leur travail : « Vous êtes irremplaçable, prenez un remplaçant ».

Loin de proposer une démarche purement commerciale, ces deux remplaçants professionnels cajolent chaque personne qui a recours à leurs services, avec l’objectif de laisser une trace après leur passage. « On se retrouve à des places qui ne sont pas celles du théâtre, où on joue un rôle. On est vraiment dans la (...)

Lire la suite de l'article sur terrafemina.com

Comment structurer son temps au bureau ?
Observatoire Femmes et villes : services et gestion du temps
Les cours d'improvisation : se révéler dans l'abandon