Quelles activités physiques pendant la grossesse ?


Maman de championPour les sportives, la grossesse apporte de grandes joies bien entendu, mais aussi son lot de questions… : peut-on continuer à pratiquer son sport préféré sans danger pour le bébé et pour soi ? On vous en dit plus sur les activités physiques pendant la grossesse, avec nos conseils et ceux de Stéphanie François, professeure de yoga.

A CHAQUE FEMME SA GROSSESSE

Aucune grossesse n’est identique et durant 9 mois certaines femmes vont être en pleine forme tandis que d’autres vont devoir rester allongées, ne pas prendre les transports, ne pas marcher… Avant de savoir s’il est conseillé de continuer son activité sportive, il faut évidemment demander l’avis de son médecin.
Être plus prudente que d’habitude, éviter certains mouvements, être encore plus à l’écoute de son corps que d’habitude, consulter au moindre doute : voici des conseils que vous pouvez suivre ! Évidemment si vous pratiquiez la boxe, le saut en parachute ou le rafting, il va peut-être falloir penser à vous diriger vers une autre activité… Pas d’inquiétude, voici quelques idées qui vont vous aider à rester en forme(s) avec le sourire !

QUELLES ACTIVITES ?

La piscine : l’avantage de l’eau, c’est  que vous ne sentez plus le poids de votre gros ventre… Il existe dans pratiquement toutes les piscines des cours pour femmes enceintes ainsi que des cours de préparation à l’accouchement. Mais rien ne vous empêche d’aller simplement nager, doucement et toute seule, dès que vous en avez envie.

La marche : absolument pas onéreux et très conseillé ! La marche aide à alléger les problèmes de circulation et donc les jambes lourdes, désagréments qui touchent souvent la femme enceinte.
La gymnastique douce : encore une fois, renseignez-vous sur les cours proches de chez vous et dédiés aux femmes enceintes. Si vous décidez de continuer votre cours de gymnastique classique, parlez-en avec votre professeur et votre médecin. La gym vous permettra de garder votre souplesse, d’étirer vos muscles et de parer au mal de dos, comme la piscine et la marche d’ailleurs !


Le yoga est également une activité couramment appréciée par les futures mamans. Stéphanie François, professeur de yoga, nous donne quelques conseils et répond à nos questions sur les bienfaits de cette discipline pendant la grossesse :


Le yoga est-il conseillé pendant la grossesse ? Y-a-t-il des précautions particulières à prendre ?

Il y a plusieurs types de yoga mais dans tous les cas, il vaut toujours mieux demander l’avis de son médecin.  Traditionnellement, il est conseillé de ne rien commencer de totalement nouveau pendant une grossesse et si on n’a jamais fait de yoga auparavant, il vaut mieux se diriger vers un cours de yoga prénatal.

Peut-on faire du yoga durant toute la grossesse ? Certaines postures sont-elles déconseillées ?

Tout au long de la grossesse, les postures vont s’adapter aux changements corporels et l’élève devra tout particulièrement être prudente au cours du 3ème trimestre et bien suivre les conseils d’un professeur qualifié. Les types de yogas dynamiques (tels que le ashtanga, le vinyasa) sont généralement déconseillés durant les trois premiers mois de la grossesse et les sauts et les torsions sont contre-indiqués ainsi que les inversions (tel le poirier) pour les nouvelles élèves car cela demande une certaine conscience corporelle.

Après la grossesse, quand peut-on recommencer à pratiquer le yoga ?

Si on a eu un accouchement sans problèmes et sauf contre-indications, on peut reprendre le yoga en douceur très rapidement. Les freins à une reprise rapide sont le plus souvent le temps, la fatigue et l’adaptation de son emploi du temps à la venue du bébé.

Quels sont les avantages et les bienfaits du yoga pendant la grossesse ?

En apportant un bien-être général et en aidant à se sentir bien dans un corps qui évolue, le yoga peut être d’une aide précieuse tout au long de la grossesse. Plus spécifiquement, les postures physiques entretiennent le corps et peuvent aider à éviter certains problèmes tels que la prise excessive de poids ou le mal de dos. La relaxation, la respiration ou la méditation vont soutenir et accompagner la femme enceinte en lui apportant confiance en elle et en lui procurant un calme intérieur.

Ainsi, pratiquer une activité physique pendant la grossesse est une bonne façon d’appréhender les changements de son corps, d’éviter au mieux les maux de dos et autres problèmes de circulation, mais aussi de se préparer, mentalement et physiquement, à l’accouchement. Si votre médecin vous le conseille, la gym douce, la marche, la piscine ou encore le yoga, vous apporteront tous ces bienfaits pour une grossesse sereine et active !