4 mots après une rupture, le hashtag des coeurs brisés !

4 mots après une rupture, le hashtag des coeurs brisés !

Dans une rupture, on le sait, il n’y a pas de bonne façon de faire. Qu’on le veuille ou non, ce moment de la relation reste une étape douloureuse. Et ce ne sont pas les membres du réseau social Twitter qui vont dire le contraire…

C’est le nouveau hashtag qui agite la toile du petit oiseau bleu ! #4wordsAfterABreakUp est devenu en quelques heures le nouveau prétexte pour échanger mésaventures et anecdotes sur le net. En cause ? Toutes les excuses réchauffées que nos chers internautes ne veulent plus jamais entendre ! Et il faut bien admettre qu’à la lecture de certaines d’entre elles, on a tous été un jour ou l’autre victimes de ces mêmes mots…

4 mots après une rupture

Pas de mauvais esprit : certains des témoignages comportent plus de quatre mots. Mais la substance elle, reste la même : une phrase courte, cinglante, qui veut tout et rien dire, à la fois triste et heureuse, pesante pour celui qui l’entend et déculpabilisante pour celui qui la prononce, bref, rien de très clair.

Au palmarès, on retrouve le « Mais je t’aime toujours… », « Tu étais trop bien pour moi », « On peut rester amis ? »… Autant d’excuses déjà entendues et qui déclenche l’hilarité ou la colère des internautes. On peut toutefois saluer l’ironie de @eugeniale_ qui lâche un simple « Je veux une piémontaise », une façon peut être très personnelle de rappeler aux autres qu’à elle, on ne raconte pas de salade…

La rupture : un art

« La rupture est un moment très difficile » explique la thérapeute Anaïs Parat, « Pour être constructive, elle demande une vraie honnêteté, vis à vis de l’autre bien sûr, mais vis à vis de soi également. Le problème, c’est que personne n’aime avoir une mauvaise image de lui, alors souvent on enjolive, on essaie de faire passer la pilule. Et très vite on se retrouve empêtré dans un discours sans queue ni tête, et la personne, au final, ne sait pas vraiment pourquoi les choses se terminent : ces phrases en sont le reflet ».

On le voit à travers ce hashtag, les mots qui suivent la rupture sont maladroits et souvent les mêmes. « L’angoisse de la fin est normale. On cherche à se rassurer. Même si on veut mettre un terme à la relation, ce n’est pas facile de sortir quelqu’un de sa vie, ceux qui ont du mal à couper le lien peuvent laisser planer une ambiguité… » nous dit la thérapeute. Mais quoi de mieux que la franchise comme ultime marque de respect ?

Et vous, quelles sont les phrases qui vous ont brisé le coeur ?

Questions de Yahoo Pour Elles

Rencontres