28 ans : l’âge magique

28 ans : l’âge magique

Difficile de se réjouir quand le nombre de bougies augmente sur le gâteau d’anniversaire, surtout à l’approche des chiffres ronds. Pourtant, que nos amies de la vingtaine se réjouissent, 28 ans serait un âge magique !

Si la malédiction du club des 27 continue de susciter la curiosité depuis le décès de la chanteuse Amy Winehouse il y a tout juste un an, un nouveau club semble rassurer les demoiselles ! Nouvelles adhérentes du club des 28, Pippa Middleton et Mila Kunis en sont de bons exemples. Car selon un sondage, c’est l’âge où les femmes se sentiraient le plus sexy, et en profiterait pour embrasser pleinement leurs aspirations…

C’est une étude menée par Lil-Permet auprès de 2000 femmes britanniques qui nous le révèle : c’est à 28 ans qu’on se sent la plus sexy ! Oubliés les complexes de l’adolescence et de la post adolescence, les femmes de cet âge-là sont satisfaites de la forme de leurs fesses et de leurs seins, ainsi que de la taille de leurs hanches et de leur tour de taille.

Ainsi, les trois quarts des femmes britanniques ont déclaré qu’elles ne changeraient pour rien au monde les formes de leur corps. Parmi leurs points forts pour séduire, elles votent pour le regard (23%), la poitrine (20%), et leur intelligence (13%). Seule partie du corps qui pourrait éventuellement s’autoriser un petit coup de baguette magique, les jambes ! En effet, les britanniques souhaiteraient à 41% avoir des jambes plus fines…

Si 28 ans est le bel âge, le pic de confiance se situe à 32 ans, à l’image de la magnifique Kelly Brook. A 32 ans, les femmes bénéficieraient de davantage d’outils pour accroître leur potentiel de séduction : vêtements, talons, savoir-faire en coiffure et maquillage. Il faut rajouter à ces critères pour le moins superficiels les deux principaux boosters de l’égo : les amis et la famille, qui a 32 ans nous apportent une véritable force pour affronter la sphère sociale. Côté chiffres, les vrais amis se comptent sur les doigts d’une main (4 en moyenne), ce qui suffirait amplement d’après les sondées !

Les ennemis de cette confiance en soi ? Il faut aller les chercher du côté des relations amoureuses, car la plupart des femmes avouent que les infidélités d’un partenaire ont été à l’origine d’une baisse de l’estime de soi…

Et pour vous, quel est l’âge auquel vous vous êtes senti(e) au top ?

Rafaële Réal © Pampa Presse

Rencontres